Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Meurtre sur invitation en pays d’Iroise

Auteur : Laurent Segalen

Date de saisie : 20/11/2008

Genre : Policiers

Editeur : Ed. Astoure, Frehel, France

Collection : Breizh noir

Prix : 10.00 / 65.60 F

ISBN : 978-2-84583-201-5

GENCOD : 9782845832015

Sorti le : 20/11/2008

Acheter Meurtre sur invitation en pays d’Iroise chez ces libraires independants en ligne :
L’Alinea (Martigues)Dialogues (Brest)Durance (Nantes)Maison du livre (Rodez)Mollat (Bordeaux)Ombres Blanches (Toulouse)Sauramps (Montpellier)Thuard (Le Mans)

  • Le courrier des auteurs : 06/01/2009

En m’adressant aux libraires, je suis bien conscient de ne pas jouer dans la cour de ce qu’ils nomment Litterature avec un grand L. Trois raisons majeures a cela : le genre litteraire, le cote regional des ouvrages et enfin le style insuffisamment academique. Et pourtant je me dis que je dois aussi tenter ma chance pour faire decouvrir les enquetes de Gaetan Letrusel a un large public. Non pas que ce heros soit extraordinaire mais pourquoi le confiner a une zone geographique alors que ses aventures sont universelles ? Ah oui, j’oubliais de preciser que le lieu n’est pas le personnage principal, seule l’enigme compte, seule l’explication finale doit maintenir la lectrice ou le lecteur au coeur du mystere jusqu’a la revelation inattendue. Un policier regional peut n’etre distribue que par un circuit limite mais aujourd’hui, les frontieres tombent, les teles et radios sont ecoutees sur tout le territoire via le Web et Les Enquetes de Gaetan Letrusel peuvent donc toucher tous les lecteurs francophiles.
J’ai cree mon personnage en 2005 et il bute dans ” Meurtre sur invitation en Pays d’Iroise ” face a un mystere au coeur de la publicite d’une ville lambda, en l’occurrence ici Brest, pour l’anecdote. Cette cinquieme enigme, comme dans les quatre precedentes, me donne l’opportunite de depeindre certains aspects de la vie ou de l’economie qui nous pourrissent la vie. Se cacher derriere un mystere pour disseminer quelques reflexions personnelles est le plaisir ultime de mon loisir d’ecriture. La mayonnaise semble bien prendre puisque le lectorat commence vraiment a se prendre de sympathie pour le detective et son assistante, sans cesse a se chamailler gentillement tout en progressant dans les details du meurtre a elucider.
Dans les nombreuses dedicaces et presences en salon, y compris a celui de Paris, j’ai la chance de rencontrer un lectorat qui retrouvent en me lisant le plaisir que j’ai connu en ecrivant. Cela me satisfait pleinement : Qu’esperer d’autre que d’avoir le plaisir d’etre lu ? Tout simplement peut-etre de se savoir encore plus lu !
Au fait, je ne l’ai pas precise, je suis breton et je vis au bout du monde, mais est-ce si important pour vous et moi ? Certainement bien moins que de vous faire passer un bon moment avec des personnages de chair et de sentiments.

Laurent Segalen

  • Les presentations des editeurs : 06/01/2009

Depuis la seconde guerre mondiale, le sol de la region brestoise recele de nombreuses bombes non explosees. Justement, en ce lundi de septembre, dernier jour de foire Saint Michel a Brest, les demineurs s’affairent autour d’un obus mis a jour. Le desamorcage se passe bien mais une autre bombe, mediatique celle-la, explose dans le monde de la publicite : la dirigeante d’une des plus importantes societes de communication a ete retrouvee morte dans sa maison. Les pompiers-demineurs ont fait cette macabre decouverte pendant l’evacuation du perimetre de securite autour de l’explosif a desamorcer. Il apparait tres vite que la belle jeune femme a ete assassinee durant le week-end. Affaire de rodeur, de moeurs ou reglement de compte professionnel ? La police locale et Gaetan Letrusel, le detective, parviendront-ils a resoudre l’enigme, surtout apres la nouvelle, quelques jours plus tard, de l’etrange suicide d’un des principaux suspects ? Cette cinquieme aventure de Gaetan Letrusel permet a Evi Burdin, son attachante assistante a l’Agence Filigrane, de reveler un peu plus sa personnalite et de cultiver sa complicite avec Gerard Strullys, le capitaine de police brestois.