Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Monsieur le directeur

Auteur : Carine Beaufils

Date de saisie : 16/07/2008

Genre : Romans et nouvelles – francais

Editeur : Stock, Paris, France

Collection : Bleue

Prix : 15.50 / 101.67 F

ISBN : 978-2-234-06119-4

GENCOD : 9782234061194

Sorti le : 21/05/2008

  • Le choix des libraires : Choix de Angelique de la librairie DEVELAY a VILLEFRANCHE SUR SAONE, France – 16/07/2008

Comme toutes les petites filles, Caroline est en admiration devant son pere d’autant plus que celui-ci a reussi a gravir les echelons de la vie sociale. Mais a quel prix ? Voila la trame de ce roman a la fois drole dans sa tragedie et tragique dans sa drolerie.
Ce pere tout devoue a son travail ne sait plus parler a ses enfants qu’en les prenant pour d’eventuels collaborateurs quitte a leur faire jouer une scenette mimant des situations professionnelles et surtout a oublier l’importance de la vie et a se perdre dans un cubis de cote du Ventoux et dans la fumee de ses gitanes, jusqu’a en perdre sa famille.
Ecriture simple mais agreable et qui decrit un peu des situations familieres.

  • Les presentations des editeurs : 21/06/2008

Un a un, il a gravi les echelons de l’entreprise. Aujourd’hui, il est Monsieur le Directeur des Finances. A travers les yeux de sa fille, c’est le parcours de ce pere aux cheveux longs, bleu de travail et clope au bec jusqu’au directeur costume, cravate, attache-case qu’il est devenu. Ce directeur au sommet de la hierarchie, craint et respecte et qui, des qu’il tousse, tache ses mouchoirs de rouge. Rouge comme le cote-du-ventoux rose en cubis de dix litres qu’il boit le soir pour oublier.
Monsieur le Directeur est autant la peinture implacable du monde du travail qui casse et broie les etres que le portrait d’un homme, un personnage original, paradoxal et toujours drole a force d’etre different. Entre tragedie et comedie, c’est avant tout une grande histoire d’amour entre un pere et sa fille.

Carine Beaufils a vingt-cinq ans. Monsieur le Directeur est son premier roman

  • La revue de presse Sebastien Lapaque – Le Figaro du 19 juin 2008

Un joli recit d’apprentissage, compose par une jeune femme de vingt-cinq ans qui evite les pieges dans lesquels tombent presentement la plupart des jeunes femmes de vingt-cinq ans qui deboulent dans la carriere : ecriture du banal, situations empruntees, sexe et effroi de pacotille. Monsieur le Directeur est un roman plein de tendresse et d’intelligence.