Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Murmures du chardon

Auteur : Marc Menu

à chaque nouveau printemps un framboisier me faisait des avances – une framboisière en l’occurrence elle sentait le thé vert ses fruits avaient le toucher du velours et le goût des premières amours hélas elle me délaissa pour un fraisier sauvage qui ne sentait même pas bon