Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Nastia

Auteur : Andreï Alexandrov

Un village russe comme un autre. Des enfants – l’auteur et son frère – y passent leurs vacances avec leur nounou, Nastia. Il y a la beauté de la nature de la Russie centrale, la luge et le ski l’hiver, l’étang, les promenades, les jeux simples… Ici un cheval, là un chat ou un chien. Des isbas. Une ambiance très tchékhovienne, à ceci près que nous sommes en URSS. Mais rien de soviétique dans les pastels de l’auteur, sinon, au hasard des images, un tracteur. Les charrettes tirées par des chevaux l’emportent toutefois en nombre… De santé fragile, Andreï Alexandrov a connu, enfant et adolescent, la psychiatrie soviétique qui soignait à coups de neuroleptiques, sans chercher spécialement à comprendre. Aujourd’hui âgé de soixante ans, excellent dessinateur et doté d’une fantastique mémoire, il décrit et dépeint, dans le style pur et naïf qui est celui de l’enfance, sa nounou, ses souvenirs, son village à présent moribond…