Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Ne rend pas la monnaie

Auteur : Pascale Ferroul

Après plus petit que moi tu meurs, prix du premier polar sncf 2004, pascale ferroul signe ici son deuxième roman noir, d’une plume tout aussi féroce et drôle à la fois.
Il nous immerge dans l’intimité d’un couple oú la télévision est omniprésente. le drame estraconté tour à tour par l’homme et la femme : un détenu amnésique qui enquête, par télé interposée, sur le crime dont on l’accuse ; une femme qui voudrait sauver son fils d’une tragédie annoncée, et cherche vainement refuge auprès de la télé. ne rend pas la monnaie : la formule désespérante et définitive des distributeurs automatiques est à l’image de leur vie – les comptes ne sont pas justes et ils n’ont pas l’appoint.
L’intrigue trouvera son dénouement des années plus tard. sur un plateau de télévision. un récit poignant qui parle de l’intime, mais aussi de la condition humaine, et dont les narrateurs nous touchent parce qu’ils nous ressemblent, avec leurs joies, leurs peines, leur énergie vitale.