Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Ni singe ni sage : outils pour l’atelier du quotidien

Couverture du livre Ni singe ni sage : outils pour l'atelier du quotidien

Auteur : Thierry Vissac

Date de saisie : 10/12/2010

Genre : Philosophie

Editeur : la Parole vivante, Castelnau-Montratier, France

Prix : 9.00 €

ISBN : 978-2-914800-09-9

GENCOD : 9782914800099

Sorti le : 24/01/2007

  • Le courrier des auteurs : 04/03/2011

1) Qui etes-vous ? !
Un editeur. Nous promouvons des ouvrages qui parlent au coeur du lecteur et l’invite a se rapprocher de lui-meme.

2) Quel est le theme central de ce livre ?
L’atelier du quotidien est ici vu comme un laboratoire ou chacun peut faire l’experience de l’intelligence de la vie avec pour seul objet d’attention : la verite de l’instant… Ce livre, c’est neuf instants, neuf prises de risque, qui nous invitent a nous arreter et a regarder ce qui se passe a l’interieur de soi (ouverture, fermeture, crispation, fluidite…), des instants de rencontre avec soi, des instants de partage a deux… des instants de verite et de reconciliation…

3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ?
” Je formule le souhait que ces quelques propositions atteignent l’entendement du coeur afin qu’elles ne deviennent pas des exercices morts et automatiques, endormis dans le reservoir mental, mais restent de petits eclats lumineux et presque insaisissables d’une realite bien plus vaste que ces mots ne peuvent suggerer. Ils sont en fait une inspiration a vivre plus qu’une succession d’exercices inanimes. “

4) Si ce livre etait une musique, quelle serait-elle ?
Petites etudes pour piano, de Chopin

5) Qu’aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorite ?
Un eveil au quotidien, une liberte interieure incarnee, une invitation a prendre le risque de la verite et de l’honnetete au quotidien… Et retrouver l’essence de la spiritualite en soi.

  • Les presentations des editeurs : 04/03/2011

Ni singe ni sage
Outils pour l’atelier du quotidien

Comment incarner les principes que revelent les ateliers Ni singe ni sage ?
Comment les faire vivre au quotidien afin qu’ils ne restent pas que des pensees ou de bonnes idees ?
Comment prendre le risque du quotidien et y trouver la vie ?
Les textes de ce recueil se presentent comme une succession d’instants qui peuvent etre appliques par chacun dans la vie quotidienne.
Ce sont des outils simples qui permettent d’etre en amitie avec notre condition humaine tout en realisant notre nature spirituelle, un equilibre qui s’est longtemps perdu dans les meandres de nos quetes diverses.

  • Les courts extraits de livres : 04/03/2011

Instant 1

Seul, assis sur une chaise droite, les mains posees a plat sur les cuisses, les yeux grands ouverts, n’observant rien en particulier mais se posant librement la ou ils le veulent, apres avoir delaisse lectures, certitudes, pratiques et croyances. Vous n’etes presque plus rien ni personne en particulier, meme si planent encore des memoires de vos heures precedentes, de votre statut social ou familial, de l’inventaire lancinant de vos manques. Vous voici sans attente.
A quelques pas de cet espace tisse de silence qui vous fait encore peur, vous le pressentez mais rien ne vous indique encore qu’il vous attire. Une peur larvee vous habite et les pensees s’activent naturellement, pour cerner la situation, anticiper sur ce qui va se passer ou se rememorer ce qui s’est passe. Vous etes ce singe en costume, chercheur d’absolu et de bonheur marque par des millenaires d’une quete desesperee. La mecanique est bien presente en vous mais vous ne cherchez pas a vous en debarrasser, en cet instant, elle peut s exprimer librement sans tenter de la controler d’une maniere ou d’une autre.
A l’heure ou, habituellement, vous vous precipitez devant la television ou votre ordinateur, a l’heure ou vous meditez ou priez, vous voila assis sans raison precise a envisager la possibilite de vous rapprocher de vous-meme.
Bien sur, ce n’est pas encore le Nirvana, mais vous notez que cette anticipation du Nirvana est un des attributs de la course spirituelle et que cette image du bonheur peut etre jetee avec les certitudes, pratiques et croyances que vous avez laissees en tas a la porte de chez vous.
Vous voyez tournoyer autour de votre esprit les confettis de vos certitudes et des necessites que vous croyez vitales, comme les rituels obsessionnels compulsifs du chercheur.
Vous ressentez assez precisement la pression atavique du besoin de l’action, de la necessite d’aller quelque part ou de faire quelque chose. Cette pression a toujours obtenu une reponse favorable de votre part et, dans cet instant, elle semble tourner en rond, presque douloureusement puisque vous demeurez assis.
Vous accompagnez par une attention legere ce mouvement d’energie imperieux et puissant qui attend son heure au creux de votre ventre et vous n’etes alors plus qu’un elan frustre… mais la frustration n’est plus que dans l’elan, comme une pulsion animale dont vous seriez partiellement detache grace a cette attention nouvelle.
Il y a cet elan et il y a cette solitude divine qui l’accompagne. Vous ne savez pas encore si cette solitude vous attire.
Vous pouvez pressentir qu’elle est votre veritable nature.
Cet instant de solitude et de presence a soi-meme est a consommer sans moderation, il ouvre les portes d’un nouveau regard. Notez bien : seul, assis sur une chaise droite (ou, en tous cas, permettant d’avoir le dos droit), les mains posees a plat sur les cuisses, les yeux grands ouverts, n’observant rien en particulier mais se posant librement la ou ils le veulent, vous laissez etre ce qui apparait dans votre esprit sans le saisir, le commenter, l’alimenter ou le fuir. Vous etes le compagnon neutre de ces evenements interieurs. Vous etes avec ce qui est.