Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Noces en noir

Auteur : Eugène Ternovsky

Nous sommes en Russie pendant le règne de Paul 1er.
Un jeune officier russe d’origine allemande, Alexis von Unguermann, lors d’une rencontre fortuite en pleine campagne avec un important fonctionnaire d’Etat qui voyage incognito, abreuve celui-ci d’outrages. Aussitôt arrêté, il est mis au secret dans la redoutable forteresse Pierre-et-Paul à Saint-Petersbourg. Unguermann est accusé d’être le chef d’un complot contre le tzar. Sans jugement ni défense, il s’apprête à pourrir dans cette geôle en tant que grand criminel d’Etat.
Seule la mort dramatique du tzar et l’avènement de son fils, le jeune et libéral Alexandre 1er, permet sa libération. Il est néanmoins assigné à résidence sur ses terres. Sa sulfureuse réputation éloigne de lui la Société. Son mariage s’avère un échec ; sa femme meurt en couches, lui laissant un fils, Constantin. Celui-ci est élevé par sa tante, en France et en Allemagne. De retour dans le giron familial, un lourd climat d’hostilité s’installe entre le père et le fils.
La situation s’envenime encore quand la femme de Constantin, la jeune et affable Elisabeth, arrive chez Unguermann. Le père tombe désespérément amoureux de sa bru, et usant de son autorité paternelle, n’hésite pas à faire envoyer son fils, par l’intermédiaire d’un ami général, dans le brasier du Caucase que l’armée russe n’arrive pas à pacifier.