Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Nour ; entre ombres et lumières

Auteur : Randa Sadaka

“« La littérature de Randa Sadaka est une littérature à part car elle relève en même temps, du roman et de l’essai. La structure romanesque est le cadre choisi pour explorer des débats internes, existentiels et sociétaux. » Bahjat Rizk Formée à Paris, une jeune juriste, Nour, est employée dans un cabinet de droit dont l’associé fondateur est l’un des plus talentueux avocats du Barreau de Beyrouth. Nommé Garde des Sceaux, cet exigeant collectionneur dont l’art est l’obsession, entraine sa subalterne dans les coulisses du pouvoir. Tractations et manipulations se confrontent à la légèreté dont la société libanaise sait faire preuve. Le pouvoir, la liberté de moeurs et l’art sont les fils conducteurs de ce récit où l’héroïne fait le procès d’une société à laquelle elle s’identifie et qui n’évolue pas assez rapidement à son gré. Entre les sociétés occidentales qui privilégient les libertés individuelles et les sociétés orientales favorisant les structures communautaires, le Liban tente en vain de concilier les deux.”