Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Olivier, l’ado aux écailles de serpent

Auteur : Anne-Marie Quintard

« Je mappelle Olivier. J’ai quatorze ans et trois mois. J’habite à Maubeuge, car mon père y travaille. Dès ma naissance, la nature ma affublé dune peau de serpent : eczéma et démangeaisons sont mon lot presque quotidien. Seul le soleil pouvait me faire renaître, redevenir lenfant plein de promesses que jétais. Mais à Maubeuge, lastre solaire est souvent bien discret. « Tout allait à peu près bien jusquà mon entrée au collège. Là, quolibets et moqueries mont enfermé dans un désespoir que je peinais à contrôler. Persiflage et humiliations me faisaient glisser vers un monde où la Vie et la Mort se côtoyaient. Et que dire des filles ? « Mais un jour, nous avons déménagé près de Montpellier » Ce roman plein de délicatesse pointe du doigt les injustices liées au regard des autres, à la maladie. Sans être larmoyant, il nous fait comprendre combien il est difficile de se construire lorsque tout autour de soi nous rappelle notre différence.