Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Ombres dans l’infini

Auteur : Carlo Sgorlon

Fille d´une exilée kurde se réfugiant au Frioul vers la fin du XXème siècle, Ève Nissim entend donner libre cours à sa passion de la peinture afin d´exprimer ses émois existentiels et son attachement à la civilisation paysanne.
Face aux illusions des adeptes d´une modernité matérialiste et aux bouleversements historiques, Ève oppose son idéal de beauté ainsi que l´amitié enjouée de personnages qui préservent les secrets de la nature et la mémoire des traditions séculaires.
Ce roman a été traduit du frioulan par Jean Igor Ghidina, maître de conférence, qui enseigne la langue et la littérature italiennes à l’université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand.
Il a notamment publié:

Carlo Sgorlon, romancier frioulan, société, mythe, écriture, Paris, L´Harmattan, 2008 Studio diacronico della variante friulana di Forni di Sotto, Udine, Società Filologica Friulana, 2008 Carmelo Aliberti, du spasme existentiel à la quête de rédemptio n, Clermont-Ferrand, Presses Universitaires Blaise Pascal, 2012