Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

On dormira quand on sera mort (avant-propos Joëlle Gayot)

Auteur : Carine Lacroix

Mes rêves tu parles je m’en souviens par coeur. Ils font exprès pour m’empêcher de me lever. Ils me collent aux draps. Pour ça que j’ai du mal avec le jour quand ça rime plus avec la nuit. Je suis experte en rêves exaltants, je suis danseuse étoile, je respire sous l’eau, je sauve des enfants. Des rêves où ça éclate de joie.
Tu connais l’histoire de l’homme sans nuit ? C’est un homme qui a perdu le sommeil, il arpente la ville pour le retrouver. Il recueille partout où il peut les rêves des autres, il les attire à lui, il les écoute ou les devine, pour avoir l’illusion de dormir. On ne sait jamais où il est.