Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Oustachis

Auteur : Zilber Karevski

Il y a quelques années, les Américains aimaient bien Bouteflika, l’Algérie, son gaz et surtout, son pétrole. Mais rien ne va plus. Soudain, Al Qaïda s’attaque au personnel d’une entreprise qui est censée représenter la puissance américaine, alors qu’elle ne s’est jamais attaqué à une quelconque installation d’une compagnie pétrolière américaine, où qu’elle se trouve.
Alors, questions : Sachant que les Américains ne veulent plus de Bouteflika. Sachant que le Groupe Salafiste pour la Prédication et le Combat (GSPC) est infiltré et instrumentalisé par la Sécurité Militaire Algérienne. Sachant que des attentats spectaculaires, graves, curieux et inexplicables ont eu lieu ces derniers temps. Sachant que le Président algérien lui-même a émis des doutes véhéments sur les véritables auteurs de ces attentats. Sachant que tous les analystes politiques, de même que les journalistes algériens, pensent qu’il s’agit en réalité d’une main américaine : Y’a-t-il une répartition des rôles entre la CIA, le DRS et Al Qaïda au Maghreb islamique ?
Qui est le chef d’orchestre ?
Qui sont les exécutants ?
« Les confettis de la haine » en imaginent les réponses