Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Parfum d’enfer

Auteur : Anne Rambach

Date de saisie : 10/10/2008

Genre : Policiers

Editeur : Ed. du Panama, Paris, France

Prix : 20.00 / 131.19 F

ISBN : 978-2-7557-0393-1

GENCOD : 9782755703931

Sorti le : 02/10/2008

  • Les presentations des editeurs : 17/09/2008

L’argent n’a pas d’odeur

Mais pour le groupe de cosmetiques Aube, l’argent a l’odeur de son nouveau parfum… Enfer. Au cour d’une soiree fastueuse organisee pour le lancement du parfum, son egerie, la star hollywoodienne du moment, se tait assassiner !
Qui a tue Angelina Jolie ?

Diane Harpmann, ex-mannequin recycle dans le journalisme, mene l’enquete dans un Paris glace recouvert de neige. Il lui faudra naviguer avec habilete dans le milieu du capitalisme capiteux, un univers sans toi ni loi ou seuls comptent le pouvoir et l’argent. Il lui faudra aussi mettre a profit la voie de l’harmonie l’aikido.
Diane a deja frole l’assassin. Elle veut mettre la main sur lui. Et reciproquement.

Anne Rambach est un auteur confirme de thrillers. Elle a publie, entre autres, la trilogie Tokyo (Calman-Levy et Pocket), ainsi que Bombyx (Albin Michel, 2007), dont l’heroine etait deja Diane Harpmann.

  • Les courts extraits de livres : 17/09/2008

Ce soir, sur Paris-Premiere, nous vous faisons vivre en direct LA soiree de cet hiver, l’evenement mondain le plus attendu depuis les defiles de juin dernier…
Sylvia Hermant tenait son micro a la main et portait un survetement, Armani certes, mais un survetement. C’etait son habitude de commenter les defiles des couturiers dans cette tenue. C’etait aussi ce qui l’avait rendue celebre, avec sa queue-de-cheval blonde et son serre-tete.
Mais pourquoi Paris-Premiere est-elle presente ce soir ? Parce qu’il y aura du monde, du beau monde, a commencer par le couple royal : Laurent de Munck, le styliste vedette de la marque Sable noir, et son irresistible PDG, le jeune Rajat Kapoor, le plus hollywoodien des PDG francais. Sans compter la celebrissime egerie d’Enfer, quel nom !, le parfum que lance aujourd’hui Sable noir, on y reviendra dans un instant… Mais de toute maniere, du people, mais attention, pas le peuple quand meme, vous allez en voir, des gens venus des quatre coins de la planete (enfin surtout de New York, Londres et Los Angeles), et c’est ce soir qu’il va falloir que je me souvienne a quel point je suis polyglotte, puisque je parle un peu l’anglais… et je sais dire “bonjour” dans une bonne dizaine de langues… En tout cas, je parle couramment francais… (La, elle se mit a agiter frenetiquement la main.) Willkommen, Bienvenue, Welcome…, chantonna-t-elle a l’adresse de la foule, foule au milieu de laquelle elle avait pris place, avec son grand sourire et son teint frais, seul ilot immobile dans la masse.