Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Pas facile de voler des chevaux

Auteur : Per Petterson

Traducteur : Terje Sinding

Date de saisie : 12/06/2008

Genre : Romans et nouvelles – etranger

Editeur : Gallimard, Paris, France

Collection : Folio, n 4756

Prix : 6.80 €

ISBN : 978-2-07-035814-4

GENCOD : 9782070358144

Sorti le : 12/06/2008

  • Le choix des libraires : Choix de Hubert Trouiller de la librairie LE MARQUE PAGE a SAINT- MARCELLIN, France (visiter son site) – 14/07/2012

A pres de 70 ans, Trond veut enfin mener une vie tranquille et se retirer dans une petite maison du nord de la Norvege. Se promener avec son chien, tronconner du bois pour se chauffer, deblayer la neige, observer la nature et les (rares) personnes autour de lui suffisent amplement a son equilibre.
Jusqu’au jour ou il fait la connaissance de son plus proche voisin et alors les difficiles annees de sa jeunesse dans un pays occupe par les allemands refont surface.
Son amitie avec Lars qui se termine tragiquement, les relations avec son pere qui les a quittes, avec sa mere, avec les voisins.

D’une ecriture simple et precise, Per Petterson suscite une intensite dramatique grandissante. Chacun des protagonistes a sa part d’ombre qui rejaillit sur le destin des autres. La violence qui sous tend les rapports humains provoque des drames dont nul ne peut sortir indemne.

Per Petterson trouve des mots justes pour nous dire que parfois on se trouve prisonnier de choix qui ont ete faits par d’autres et on ressort bouleverse par cette histoire simple et tragique.

  • Les presentations des editeurs : 14/07/2012

A soixante-six ans, Trond Sander se retire dans une petite maison pres d’un lac, au nord-est de la Norvege. Il a le sentiment que son reve de quietude et de solitude est en passe de se realiser, mais un soir il fait la connaissance de son voisin Lars. Cette rencontre le replonge dans l’ete de ses quinze ans, en 1948. A cette epoque, en vacances seul avec son pere, il retrouve son camarade Jon. Ensemble, ils volent des chevaux pour de petites echappees. Une fois pourtant cela se termine mal : il tombe de cheval et se blesse, puis assiste, impuissant, a une etrange explosion de rage et de violence chez Jon. Trond se souvient de l’effroyable accident survenu dans la famille de Jon, du passe insoupconne de son pere, revele par un voisin ; il ne se doutait pas alors que les evenements dramatiques survenus pendant la Seconde Guerre mondiale allaient jeter leur ombre sur sa propre famille et lui ravir son pere.

Pas facile de voler des chevaux est un livre d’une intensite dramatique rare, habilement construit autour des secrets des personnages principaux. Les reminiscences d’un narrateur au soir de sa vie et son evocation d’un ete inoubliable sont tout simplement bouleversantes.