Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Peaux rousses

Auteur : Bernard Frangin

Le dernier ouvrage de Bernard Frangin, accompagné des photographies de ces visages pâles de Croix-Roussiens, est sans aucun doute un message fort de tolérance. Attaché à la Croix-Rousse, à son esprit, à cette façon de vivre si particulière, Bernard n’en était pas pour autant homme arc-bouté sur un passé, une nostalgie, refusant l’arrivée d’autres, sur le quartier canut. Du Clos Jouve au ” Réveil matin “, le chemin des Indiens a parfois été long à parcourir pour trouver des Croix-Roussiens connus. J’ai souhaité que Gilles Verneret réalise ces portraits dans sa galerie de la rue de Cuire. Le long du boulevard de la Croix-Rousse, Bernard Frangin a donc semé ces graines de fraternité sans se soucier de l’appartenance partisane de celui qui en profitait, c’est une leçon dont nous sommes nombreux à nous souvenir. (Gaby Caillet)” Bernard, ton talent, de romancier et journaliste, se retrouve en ces pages avec ta plume ironique, acerbe mais constructive pour en détacher des moments et des situations chapardés à la vie journalière. Ton ouvrage jette dans les rues le quidam parmi les quidams pour en faire le héros de son quartier. Pouvait-il en tre autrement avec toi, narrateur subtil et jongleur de mots qui possède le sens de la dérision afin de saisir la logique à contre-courant ? ” (Yvon Chatain)