Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Pierres vivaces

Auteur : Isabelle Tessier Du Cros

Pierres vivaces est un thriller : Ambiance sombre dans un village isolé du sud des Cévennes, population mystérieusement soudée autour d’un maire cynique et sans scrupule, cupidité, manipulation, crimes et secrets remontant à un passé cathare perverti. L’hérésie habite le village depuis le Moyen Âge et le bien et le mal y mènent combat. C’est aussi un roman sur le communautarisme qui réduit à l’état de proie les plus fragiles et les étrangers. On peut également le lire comme un conte sur la puissance des éléments et de la nature : L’eau et les pierres y distillent leur présence poétique, les animaux et les plantes, victimes ou magnifiques, sont les alliés des forces vertueuses.
* Suspense : Au début du livre, le lecteur est témoin d’un meurtre qui n’adviendra qu’à la fin. Il possède donc une information que les protagonistes de l’histoire ignorent. Le lecteur cheminera, au fil du roman, sur les causes et le sens de cet assassinat, aboutissement et révélateur des intrigues ourdies dans le village.
* Mystère : il se dégage des paysages et des comportements une impression étrange et inquiétante, et on se demande si elle émane de la réalité ou du prisme par lequel le personnage principal, Antonin, considère la réalité.
* Enchâssement d’un récit se déroulant au XIIe siècle : Le cheminement du personnage principal Antonin, dans le dédale des secrets et mensonges où il se débat, est aidé par sa lecture d’un roman racontant la vie d’un jeune noble cathare incarcéré dans une abbaye proche. On y découvre ce qui fit la vie et les valeurs des communautés cathares et on saisit combien le communautarisme existant aujourd’hui dans ce village est la caricature pervertie de ces valeurs.