Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

(Pro)creations

Couverture du livre (Pro)creations

Auteur : Lucie Chenu

Date de saisie : 10/04/2007

Genre : Science-fiction, Fantastique

Editeur : Ed. Glyphe, Paris, France

Collection : Imaginaires

Prix : 21.00 €

ISBN : 978-2-35285-001-4

GENCOD : 9782352850014

Sorti le : 10/04/2007

  • Le choix des libraires : Choix de Xavier de la librairie CRITIC a RENNES, France (visiter son site) – 21/06/2007

Il parait que les anthologies n’ont plus le vent en poupe, que les editeurs n’osent plus publier de nouvelles…
Les editions Glyphe nous prouvent le contraire avec ce remarquable ensemble de textes sur le theme de l’enfantement.
Avec Lucie Chenu a la baguette, nous voici en presence de nouvelles remarquables, tantot SF, tantot fantasy, tantot fantastiques…
Mais peu importe le genre, la qualite des textes, parfois emouvants, parfois durs, parfois magiques, nous entraine dans une lecture vraiment inoubliable !
Bravo !

  • Le journal sonore des livres : Lucie Chenu – 10/07/2007

Telecharger le MP3

Lucie Chenu – 10/07/2007

  • Les presentations des editeurs : 21/06/2007

Quand des parents infertiles concoivent, quand un enfant nait sans fecondation, quand une mere porte celui d’une autre, c’est que la realite a rejoint la fiction.

Mais, avant d’etre un objet privilegie de la science, la naissance est chargee d’emotions, de sensations, de reves et de cauchemars.

Vingt-deux ecrivains de tous horizons racontent avec humour, tendresse ou angoisse leur vision de l’enfantement. Le fantastique explore la reincarnation et la naissance miraculeuse, la fantasy nous renvoie aux legendes anciennes et la science-fiction pose le probleme de l’ethique, du desir d’enfant que la societe interdit… ou que la science veut satisfaire a tout prix.

Lucie Chenu a publie des nouvelles et des articles dans diverses revues (Faeries, Galaxies, Hauteurs, Elegy, Lunatique…) et anthologies. Elle a dirige sur Internet une anthologie sur le theme de la musique et, pour la revue Faeries, un dossier consacre aux legendes arthuriennes en fantasy.

Lucie Chenu a publie des nouvelles et des articles dans diverses revues (Faeries, Galaxies, Hauteurs, Elegy, Lunatique…) et anthologies. Elle a dirige sur Internet une anthologie sur le theme de la musique et, pour la revue Faeries, un dossier consacre aux legendes arthuriennes en fantasy.

  • Les courts extraits de livres : 11/07/2007

Gestation

SI NOMBRE DE ROMANS ONT POUR THEME L’ENFANCE, si elle est le ciment de quelques rares anthologies, comme Pardonnez-nous nos enfances ou Les Enfants Vampires, reunies, la premiere par Denis Guiot en 1978, la seconde par Daniel Conrad en 1995, la Naissance est rarement mise en valeur. Pourtant, est-il plus grand miracle que l’apparition de la vie ?

La naissance, l’enfantement, et la possibilite de choisir. Choix tellement nouveau dans notre societe, qui semble acquis mais qui est pourtant loin de l’etre pour tou(te)s et pourrait se trouver remis en question. Que ressent-on lorsqu’on met au monde un enfant qu’on a voulu ? Et un enfant dont on ne veut pas ? Mais aussi, qu’avons-nous ressenti en naissant ? Nous l’avons oublie, mais ne pouvons-nous pas l’imaginer ?

Petit a petit, je me suis prise a rever d’une anthologie consacree a la naissance. Je l’ai voulue ouverte, composee de desirs varies, contradictoire. Des desirs d’enfantement, et des refus farouches. J’aurais pu reunir une anthologie de femmes, mais j’ai invite des hommes, car eux aussi ont des desirs de procreation. Et puis, si seule une partie d’entre nous peut accoucher, nous sommes tous nes. Nous avons tous vecu ce miracle de la fusion de deux gametes, jusqu’a etre… nous. Un etre humain, avec une intelligence et une ame, quoi que ce mot signifie, capable de creer, a son tour, capable de choisir. Et parce que la creation artistique est une autre facon de mettre au monde, il etait important que l’enfantement soit aussi traite d’un point de vue metaphorique, symbolique.

Qu’y a-t-il avant la naissance ? Les plus anciennes religions sont basees sur cet axe qui parcourt la vie du debut a la fin, de la naissance a la mort. Naissance, enfantement, fertilite, mais aussi mort, tels sont les attributs de la Deesse Mere. Toutes les mythologies parlent de naissances miraculeuses. Athena, surgie armee et casquee du crane de Jupiter. Adam, ne de la terre et du souffle divin, comme sa premiere epouse, Lilith, qui se revoltera contre son epoux, deviendra une demone enfantant des legions et devorant ses nouveau-nes, tandis qu’Eve, mere de l’humanite, naitra d’une cpte d’Adam. Des ce moment, se trouve, associee a la naissance, la notion de la liberte de la femme a choisir, a decider, si elle veut ou non enfanter. Si elle est Lilith, rebelle, ou Eve, soumise.