Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Profil perdu

Auteur : Line Aressy

Date de saisie : 24/02/2009

Genre : Romans et nouvelles – francais

Editeur : MLD, Saint-Brieuc

Collection : Breche

Prix : 10.00 / 65.60 F

ISBN : 978-2-917116-03-6

GENCOD : 9782917116036

Sorti le : 18/12/2007

Acheter Profil perdu chez ces libraires independants en ligne :
L’Alinea (Martigues)Dialogues (Brest)Durance (Nantes)Maison du livre (Rodez)Mollat (Bordeaux)Ombres Blanches (Toulouse)Sauramps (Montpellier)Thuard (Le Mans)

  • Le choix des libraires : Choix de Helene Camus de la librairie TOURNEZ LA PAGE a COMBOURG, France (visiter son site) – 17/09/2008

Une ecriture ciselee, delicate pour ces douze nouvelles : c’est bien cette fragrance qui se degage a la lecture de ces moments choisis ; une lecture a petites touches, qu’il faut savoir retenir, loin de la precipitation de notre vie presente, pour savourer le rythme poetique de ces phrases subtiles et tendres. “De la nuance avant toute chose,…” ecrivait Verlaine. Nous y sommes plonges, nous les lisons a suivre ces nouvelles si simplement racontees, et nous nous surprenons a revenir en arriere, a relire telle ou telle, a les parcourir autrement comme une variation sur un meme theme, celui de la beaute finement observee de la vie ” sans rien qui pese ou qui pose”.

  • La voix des editeurs : Meredith le Dez – 17/09/2008

Telecharger le MP3

Meredith le Dez – 25/03/2008

  • Les presentations des editeurs : 17/09/2008

La pluie avait trace sur une joue de longs traits noirs qui ressemblaient a des larmes. La patine s’etait ecaillee par endroits. Je la caressais : Que fais-tu la toute seule ? Ses levres etaient deja a moitie devorees par la terre.
Un etourdissement me saisit : il me semblait que des milliers de corps a demi brises s’etendaient autour de moi a l’infini et poussaient un cri immense.
Une vague me prit et m’emporta loin, au-dessus de moi-meme : je vis ma mere, la figure penchee, qui semblait fixer un point invisible, les maisons aux toits pointus, qui s’alignaient dans la rue, les rues qui tissaient leur trame incomprehensible, et au-dessus les nuages qui ouvraient leur bouche pour articuler des mots qui se disloquaient et partaient a la derive, jamais lus, jamais entendus.

extrait de La Felure

Line Aressy est nee en 1974.
Elle vit et enseigne les lettres a Toulouse.
Profil perdu est son premier livre publie.