Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Que la prudence est une triste chose… lettres de pensée et de désir

Auteur : Stendhal, Lorenzo Flabbi

Dans une splendide correspondance, vive et émouvante, le fondateur du roman psychologique moderne mène l’enquête sur son propre coeur et celui de ses proches.
À travers ses confessions et confidences d’une brillante tendresse, Stendhal partage joies et tourments avec ses happy few adorés. La meilleure porte d’entrée dans l’oeuvre du « plus heureux des écrivains ».