Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

R97, les hommes a terre

Auteur : Bernard Giraudeau

Illustrateur : Christian Cailleaux

Date de saisie : 07/05/2008

Genre : Bandes dessinees

Editeur : Casterman, Bruxelles, Belgique

Prix : 17.95 / 117.74 F

ISBN : 978-2-203-39155-0

GENCOD : 9782203391550

Sorti le : 11/04/2008

  • Les presentations des editeurs : 08/05/2008

“Theo savait bien qu’un port ca regarde la mer, vous accueille a quai ouvert, vous protege. C’est un refuge, une femme qui vous berce au clapot, vous console des nuits de quart… “

L’album est un tour du monde. Nous accompagnons un equipage a bord de la Jeanne d’Arc, partant de la Rochelle (ou Brest s’il le faut). Nous y sommes introduits en suivant les pas d’un jeune matelot qui va faire la sa premiere traversee au long cours. Les parties “Navigation” nous montrent l’equipage faisant corps avec le navire, oeuvrant pour que continuent sans cesse les vibrations de la grande machine de metal. C’est un monde a part, evoluant lentement sur la surface changeante des oceans. Chacune de ces parties est l’occasion de s’attarder un peu plus sur un matelot en partculier. C’est celui que nous suivrons lors des “Escales”. Une fois debarque, celui-ci vivra un episode anodin ou essentiel de sa vie d’homme, en particulier vis-a-vis des femmes, symbole de la vie parmi “les gens de la terre”. Le dernier marin auquel nous nous attacherons sera le jeune matelot du debut, concluant son periple par sa premiere experience d’homme annoncant la fin de l’enfance. Nous terminerons le voyage avec lui, alors qu’il a debarque de la Jeanne et la regarde partir pour une nouvelle traversee. Lui reste a quai, mais nous savons qu’il embarquera bientot sur un autre navire. Sur le pont de la Jeanne, les marins que nous avons connus poursuivent leur inlassable voyage, toujours entre deux escales, ces moments ou leurs corps solitaires et demunis subissent les coups du destin.

Christian Cailleaux est ne en 1967 en banlieue parisienne. Il a deja publie plusieurs albums chez l’editeur independant Treize Etrange dont Le Cafe du voyageur et Le troisieme the.

Bernard Giraudeau, ne le 18 juin 1947 a La Rochelle en Charente-Maritime, est un acteur, realisateur, producteur, scenariste et ecrivain francais. En 1963, a l’age de 16 ans, il entre a l’Ecole des apprentis mecaniciens de la flotte (Marine nationale). Il en sort premier un an plus tard. En 1964-1965 puis 1965-1966, il participe aux deux premieres campagnes du porte-helicopteres Jeanne d’Arc. Il sera ensuite embarque sur la fregate Duquesne puis sur le porte-avions Clemenceau avant de quitter la marine pour tenter sa chance en tant que comedien. Il aura ainsi fait deux fois le tour du monde avec la Royale avant d’integrer le Conservatoire en 1970. Il y decrochera le Premier Prix de comedie classique et moderne. Il fait ses premiers pas a l’ecran avec Jean Gabin (Deux hommes dans la ville). En 1987, il passe de l’autre cote de la camera en devenant realisateur tout en continuant a tourner comme acteur. En 2000 il est atteint d’un cancer qui l’obligera a ralentir ses activites. Bernard Giraudeau comprend qu’il doit changer de vie. Il raconte aujourd’hui que le cancer lui a permis d’apprendre a se connaitre. Il consacre depuis une partie de son temps a aider les malades en soutenant l’Institut Curie et l’Institut Gustave Roussy. Depuis quelques annees,il se consacre egalement a l’ecriture (source wikipedia).

  • La revue de presse Jean-Claude Loiseau – Telerama du 7 mai 2008

L’adaptation en bande dessinee imposait ellipses et rythme soutenu : le recit, tisse de moments entre parentheses, de breves rencontres, d’impressions precaires, y trouve une vivacite caracolante. Christian Cailleaux n’illustre pas le voyage d’un autre, il y participe activement, ecartant toute surcharge exotique pour mieux reinventer, d’un trait leger et tres expressif a la fois, ces escales revees…