Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Réflexe de survie ou le discours de Bamina

Auteur : Ali Ibrahim

A quand donc le réveil des Comores ? A quand le lever du soleil sur la Vache à trois Pattes ? Avons-nous seulement le droit de rêver qu’un jour la conscience collective prenne le pas sur l’inconscience collective ? Après tout, tant qu’ils ne sont pas réalisés, les rêves restent du domaine du possible. Oui ! Tant que nous rêvons, il y a une chance qu’un jour nous cesserons de croire que hufa ya djama harusi (“la mort collective est une cérémonie de mariage”).