Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Regard Nomade

Auteur : Camille Gane

Date de saisie : 11/03/2008

Genre : Poesie

Editeur : Ed. du Petit pave, Brissac, France

Prix : 10.00 / 65.60 F

ISBN : 978-2-84712-155-1

GENCOD : 9782847121551

Sorti le : 11/03/2008

Acheter Regard Nomade chez ces libraires independants en ligne :
L’Alinea (Martigues)Dialogues (Brest)Durance (Nantes)Maison du livre (Rodez)Mollat (Bordeaux)Ombres Blanches (Toulouse)Sauramps (Montpellier)Thuard (Le Mans)

  • Le courrier des auteurs : 20/07/2009

1) Qui etes-vous ?
Camille Ganne, auteur du recueil de poesie “Regard nomade” publie aux editions du Petit Pave en mars 2008.

2) Quel est le theme central de votre livre ?
Les voyages.

3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de votre livre, laquelle choisiriez-vous ?
“Un ksarportes ouvertescorridor sur le desertombres et tapispour attendreque se leventles etoiles”.

4) Si votre livre etait une musique, quelle serait-elle ?
Carlos Araneda : “guitarra de Chile”.

5) Qu’aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorite ?
Le point d’ancrage des mots.

  • Les presentations des editeurs : 11/03/2008

Regard Nomade
petit guide pour voyages contemplatifs

Quelques poemes inspires de monuments, paysages, rencontres, atmospheres… La poesie de Camille Ganne donne envie de voyager.

Ce petit guide contemplatif vous conduira des portes du Sahara au marche du Pacifique, en passant par New-York, Corfou, Jaipur ou Noumea…

Un recueil a mettre entre toutes les mains… voyageur en reve ou voyageur au long cours

Camille Ganne est nee dans le Puy-de-Dome et vit actuellement a Paris. Apres des etudes de lettres, elle a travaille dans differents domaines dont l’urbanisme et actuellement la protection de l’environnement.
Elle voyage pour chercher le paysage cache derriere celui qui s’offre aux yeux, l’autre ville sous la ville touristique et des regards sur les seuils.

  • Les courts extraits de livres : 11/03/2008

Mosquee de Delhi – Inde

Bouche seche
Yeux bandes
Mots dissous
Dans la chaleur moite
Gravir Des siecles
De bruits morts
De foules malades
Atteindre la cour de la mosquee
Qui affronte le ciel vert