Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Retour a Nancy : les memes lieux photographies d’un siecle a l’autre

Auteur : David Betzinger

Date de saisie : 07/03/2008

Genre : Histoire, Geographie

Editeur : les Beaux jours, Paris, France

Collection : Retour a…

Prix : 19.00 / 124.63 F

ISBN : 978-2-35179-022-9

GENCOD : 9782351790229

Sorti le : 07/04/2008

  • Les presentations des editeurs : 17/09/2008

De 1900 a aujourd’hui, le paysage de la cite aux portes d’or a subi d’importants changements. Ce livre juxtapose des vues de quartiers, de rues ou de monuments nanceiens prises exactement sous le meme angle a pres d’un siecle de distance. Cette confrontation du passe et du present delivre une foule d’informations sur l’ampleur des mutations qui ont affecte le grand comme le petit patrimoine nanceien au cours du XXe siecle. Chaque couple photographique est assorti d’une legende en francais et en anglais.

From 1900 to the present day, the Nancy’s cityscape has undergone extensive changes. This book juxtaposes dual views of Nancy’s neighborhoods, streets and historic buildings taken from identical angles at a century’s distance. Contrasting the past against the present provides a wealth of information on the extent to which these changes have shaped and moulded both major and minor aspects of the city with the Golden Gates heritage over the course of the twentieth century. Each pair of pictures bears captions in both French and English.

Cette collection juxtapose des vues de quartiers, de rues ou de monuments prises exactement sous le meme angle a pres d’un siecle de distance. Suivant l’ampleur des transformations urbaines, l’oeil retient d’abord ce qui n’a pas change et s’attache dans un deuxieme temps a trouver les indices du passage du temps ou, au contraire cherche dans un paysage entierement renouvele quelque bouee a laquelle se raccrocher. Au-dela du caractere plaisant de ce jeu des 7 erreurs, cette confrontation du passe et du present delivre une foule d’informations sur l’ampleur des mutations qui ont affecte le grand comme le petit patrimoine au cours du siecle.
Chaque couple photographique est assorti d’une legende en francais et en anglais.

Nouvelle formule : les quatre titres paraissant ce printemps beneficient d’un plus grand format que ceux publies precedemment et d’une couverture reliee, plein papier pellicule.

Editions bilingues francais-anglais

  • Les courts extraits de livres : 17/09/2008

Presentation de Daniel Quesney :

L’immense developpement de la carte postale au debut du XXe siecle a favorise la production d’un maillage photographique resserre du territoire.
A nul autre moment de l’histoire de la photographie un etat des lieux aussi complet n’a ete realise. Du moindre hameau aux grandes villes, tous les espaces habites ont ete photographies. Ces images simples, souvent d’une grande qualite artistique et documentaire, nous donnent acces a quantite d’informations sur la societe d’alors. Beaucoup de ces photographies echappent au pittoresque generalement associe a l’industrie de la carte postale. Elles temoignent plutot d’une relation positive a l’espace urbain de leur temps et aux transformations qui le modifient.
La representation de ces paysages ordinaires et leur grande diffusion sous forme de cartes postales montrent qu’ils ont ete largement assumes par leurs habitants. C’est le signe d’une forte identification de la population a son milieu, d’une intimite avec les lieux. Qu’est devenue cette forme d’urbanite ?
Mais le questionnement ne se limite pas a l’examen des images anciennes ; la confrontation avec les vues actuelles est source de nouvelles interrogations. Qui, aujourd’hui, montrerait a ses proches une image de son quartier, de sa rue ou de son immeuble ? Comment representons-nous les paysages contemporains et plus particulierement les paysages urbanises ? Jusqu’ou voulons-nous bien les considerer tels qu’ils sont ?
La reconduction photographique fait apparaitre ces questions tout en contribuant a y apporter quelques reponses. C’est l’evidente faculte de devoilement de la reconduction qui m’a donne l’envie de la mettre en oeuvre largement, de renouer avec ces etats des lieux photographiques, avec ces projets utopiques d’inventaire, de memorisation du monde, dont la photographie est coutumiere. La reconduction consiste a faire une prise de vue conforme a une photographie anterieure, en respectant le plus precisement possible le point de vue d’origine, le cadrage et les autres parametres, comme la saison, la lumiere… Cette technique specifiquement photographique est un moyen d’ameliorer la perception de lieux supposes familiers – ici les paysages nanceiens – et d’acceder aux phenomenes complexes et parfois discrets qui les modifient sans cesse.
Le travail de reconduction photographique tend a comprendre et non a verser a priori dans la nostalgie d’un monde perdu. Le principe des comparaisons n’est pas qu’un simple jeu des sept erreurs car les indices nous laissent entrevoir des relations plus subtiles. Puisse cette centaine de couples d’images realisees a Nancy temoigner ainsi des petits mondes qui, jour apres jour, faconnent l’identite de la ville.