Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Revue breves n.78 ; l’encre noire des ameriques

Auteur : Revue Breves

L’Amérique est le lieu où pour la première fois des écrivains de couleur se sont exprimés en langue anglaise.
De Phillis Wheatley au début su XIXe à nos jours, jusqu’à Jake Lamar, en passant par James Baldwin et Chester Himes, ” l’encre noire de l’Amérique ” déploie une large galerie d’écrivains aujourd’hui incontournables, bien grand nombre restent encore méconnus du public français. Robert Calvet, après un large panorama, s’entretient avec l’écrivain afro-américain, Jake Lamar, sur son oeuvre et ses sources d’inspiration puisées dans la réalité de l’Amérique contemporaine.