Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Rue de Rome

Auteur : Pomme Jouffroy

Date de saisie : 00/00/0000

Genre : Romans et nouvelles – francais

Editeur : Des femmes-Antoinette Fouque, Paris, France

Prix : 17.00 / 111.51 F

ISBN : 978-2-7210-0530-4

GENCOD : 9782721005304

Acheter Rue de Rome chez ces libraires independants en ligne :
L’Alinea (Martigues)Dialogues (Brest)Durance (Nantes)Maison du livre (Rodez)Mollat (Bordeaux)Ombres Blanches (Toulouse)Sauramps (Montpellier)Thuard (Le Mans)

  • Les presentations des editeurs : 03/06/2006

Une nuit sans lune, noire comme l’as de pique, je retrouverais chaque chene de la foret, mais la rue de Rome pourrait se jeter dans le Mekong je n’y verrais que du feu. En feuilletant le petit livre rouge je me suis perdue dans les labyrinthes de cette ville immense aux maisons collees, ne parvenant jamais a l’atelier sans devanture. J’ai pointe dans le VIIIe, A5, puis j’ai plonge dans le brouhaha du metro. P. J.

Une jeune femme est engagee dans un atelier de lutherie de la rue de Rome pour y faire son apprentissage : mais sur celui-ci pese le souvenir fascinant du luthier qui le dirigeait avant de mourir. Souvenir qui paralyse l’ancien assistant qui a repris l’atelier, et qui s’immisce entre les personnages, jusqu’a se substituer a la relation qui pourrait exister entre eux…

Pomme Jouffroy est chirurgienne a l’hopital Saint-Michel a Paris. Elle a publie un essai en 2002, Il n’y a plus d’hopital au numero que vous avez demande… (Plon), et un premier roman en 2005, Les Immortelles (Editions du Palmier).

  • Les courts extraits de livres : 03/06/2006

La couleur des marches de l’escalier que je connais par coeur se confond avec celle de mes souliers, le fil du bois en plus : les stries comme des courbes de niveau sur une carte. Le cuir mou n’a aucun sens, il epouse les pieds et leurs deformations, cette largeur en oignon a la base du gros orteil. Mes semelles usent l’epaisseur de la marche, laminent son centre qui s’approfondit. La rampe luit sous ma main qui, tous les jours, la patine imperceptiblement. Les barreaux cylindriques peints en noir assurent l’enroulement de la balustrade et contraignent les marches dans le cylindre du mur qui les retient. Ce lieu secret recele une banalite extreme. Vingt-quatre marches dont la derniere, en pierre douce arrondie a droite, recoit le pilier qui soutient la coquille d’escargot surmontee d’une boule de verre taille. Le lendemain de sa mort, j’ai contourne le mur qui m’avait toujours separe du mystere : le palier, la serrure, la clef en acier grise pendue a son trousseau depuis tant d’annees, maintenant dans ma main, a ouvert la porte sur la piece, le lit immense, la salle de bain agrandie par le miroir qui occupait tout le mur derriere la baignoire. La premiere fois que j’ai dormi la, je m’etais trouve l’excuse d’avoir fini trop tard sans convaincre ma femme. Quand je l’ai prevenue, l’exasperation de sa voix ne s’est eteinte qu’en raccrochant. La deuxieme fois, je n’ai pas prevenu ; depuis je ne rentre plus. La cour aux paves carres luit sous le ciel gris, de petites flaques soulignent l’irregularite de leur surface. Abandonne. Depuis, je reste le soir pour ne plus me distraire de l’atelier, meme la nuit, meme en dormant.

J’ai tourne la grosse olive en cuivre, il etait assis derriere le bureau d’Annick, son stylo a la main, en train de signer des documents pendant qu’elle tournait les pages du parapheur en buvard rose, il a leve la tete.