Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Sables mouvants

Auteur : Nella Larsen

L’héroïne quitte le Sud raciste des États-Unis pour se rendre à Harlem où elle espère trouver un monde où place soit faite aux Noirs. Cause perdue après quelques mois d’enthousiasme. Elle ne supporte plus d’exister dans un face-à-face avec le monde blanc auquel il faut encore se comparer pour exister. Dualité qu’elle porte dans son âme métisse. Reconnue avec distance par ses compatriotes noirs dont son père est issu, elle ne supportera pas non plus le retour en terre maternelle à Copenhague et finira sa vie au Sud…

La magie du texte réside tout d’abord dans son écriture proustienne très sensuelle. Nella Larsen déploie l’épopée romanesque d’un métissage vécu à l’époque d’une transition cruciale, 50 ans seulement après l’abolition de l’esclavage aux États-Unis et au coeur d’un mouvement, « Harlem Renaissance », qui a révolutionné les relations entre les Noirs et les Blancs.
L’héroïne, terriblement attachante, peut être comparée à Madame Bovary dans son refus systématique d’accéder au bonheur. Traduction : Florence Canicave.