Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Saint-Amour

Auteur : Claire Fourier

Je l’avais auparavant rencontré une fois.
à table, chez des amis. tu n’étais pas là, pierre. quelque chose de candide et fragile dans une silhouette un rien oursonne m’avait émue. mise de bonne humeur par le vin, je m’étais mise à raconter, parce que tombait une pluie douce aux reflets crémeux, une histoire sans queue ni tête et l’avais vu sourire sans l’imaginer traversé par l’idée que sa queue à lui glissée dans ma bouche aurait du plaisir à donner une tête à mon histoire.
Une femme raconte à son confident privilégié les heures lestes et licencieuses vécues auprès d’un amant passager. elle est vigneronne, elle connaît l’art de régaler le palais et le sexe. l’amour se fait, se dit, ou se rêve, sur fond de saint-amour ; il est joyeux et innocent. comme le bon vin, il réjouit le coeur et l’esprit plus encore car si faire l’amour est un plaisir, le dire est un ravissement.
Dans ce récit plein à ras bords de doux cuissage réfléchi, claire fourier renoue avec la veine de métro ciel et de plus marine que la mer qui a fait dire à bernard noël qu’elle avait inventé un nouveau genre : la sensualité verbale.