Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Sans répit (préface Simon Liberati)

Auteur : William Seabrook

William Seabrook a eu 1001 et une vie. Et encore, 1001 vies… L’estimation est sans doute en deçà de la réalité. Le curriculum vitae de cet homme né en 1884 laisse rêveur : engagé volontaire pendant la première guerre mondiale, gazé à Verdun, puis reporter, il a été le premier a enquêté sur le vaudou – il a d’ailleurs inventé le terme zombie -, il a habité avec des tribus anthropophages pour goûter de la chair humaine, a vécu dans le désert parmi les bédouins, a décidé de devenir vagabond en Europe pour voir s’il pouvait se passer de la réussite et du luxe… Ses articles ont été publiés dans le New York Times, Vanity Fair ou le Readers digest.

L’île magique, son livre consacré au Vaudou en Haïti, a fasciné Paul Morand et Michel Leiris. Ses récits et ses voyages lui ont permis de nouer des amitiés avec Jean Cocteau et surtout le photographe Man Ray.