Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Sartre et le colonialisme ; la critique d’un système

Auteur : Hervé Oulc’Hen

Le 8 mai 1945, la France a commis la première répression d’un mouvement anti-colonial, Guelma et Kherrata en Algérie.
L’Empire colonial français devenait “l’Union française” mais les problèmes restaient les mêmes, le mot “décolonisation” n’existait même pas. La revue ” Les Temps Modernes” allait publier de nombreux articles sur le colonialisme et sur son approche : “qu’est-ce que l’homme colonisé, contraint au travail forcé ? “. Des écrivains vont écrire des textes importants sur la question : “Portrait du colonisé” de Albert Memmi, “Les damnés de la Terre” de Frantz Fanon, préfacés par Jean-Paul Sartre qui écrira un texte sur le continent africain “La Pensée politique de Patrice Emery Lumumba”.