Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

SAS T.126 ; une lettre pour la maison blanche

Auteur : Gérard de Villiers

Franck Capistrano a appris qu’un général russe, Evgueni Polyakov, souhaite révéler à la CIA ce qu’il sait sur l’espionnage russe aux États-Unis. Il est en effet le responsable des archives du SVR et, à ce titre, a accès aux identités des agents dormants aux États-Unis. Pour rencontrer Polyakov, Capistrano avait envoyé à Moscou Lee Brookner, un agent sans couverture, mais celui-ci, au moment d’arriver au lieu de rencontre fixé par Polyakov, avait été assassiné par un inconnu.
Malko apprend, qu’avant de mourir, Polyakov avait, à Kichinev, rédigé un courrier « spécial », envoyé « poste restante » dans un bureau de poste américain. Dans ce courrier, Polyakov détaillait un complot russe visant à déstabiliser le président Bill Clinton et donnait les noms de divers agents de la CIA payés par le FSB.