Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

SAS T.176 ; le printemps de Tbilissi

Auteur : Gérard de Villiers

Levan Arevadzé était beaucoup plus calme.
– Vous serez venu pour rien, lança-t-il à Marlin Siegwalt. Ne me prenez pas pour un con. Votre mec, je le sèche. Maintenant. Vous allez l’entendre en direct. Tenant toujours le portable dans sa main gauche, il s’approcha de Malko, posa le canon du Makarov sur son front, releva le chien extérieur de l’arme et lança : – Ça va faire “boum”, enculé ! Malko ferma les yeux. Il allait mourir.