Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Scaramouche

Auteur : Rafael Sabatini

Traducteur : Jean Muray

Date de saisie : 18/07/2008

Genre : Romans et nouvelles – etranger

Editeur : Phebus, Paris, France

Collection : D’aujourd’hui. Etranger

Prix : 21.50 / 141.03 F

ISBN : 978-2-7529-0185-9

GENCOD : 9782752901859

Sorti le : 03/04/2008

  • Les presentations des editeurs : 07/06/2008

Tel est le serment que prete le jeune avocat Andre Moreau devant le corps sans vie de son ami d’enfance, Philippe de Vilmorin, tue en duel par l’arrogant marquis de la Tour d’Azyr, a l’aube de la Revolution.
Tour a tour orateur patriote, fugitif recherche, acteur de commedia dell’arte, escrimeur redoutable devenu maitre d’armes et finalement depute du Tiers-Etat, le heros entame sous nos yeux une ronde des masques vengeresse : une quete de justice qui le menera sur les chemins tortueux de l’Amour et des secrets de sa naissance.

D’abord traducteur, Rafael Sabatini (1875-1950), devint celebre par ses romans d’aventures – Pavillon noir (Phebus, 1994), Captain Blood (Phebus, ” Libretto “, 2002). Souvent qualifie de ” Dumas italien “, il renouvelle avec Scaramouche tous les codes du roman de cape et d’epee. Publie en 1921, ce roman historique fut immortalise au cinema par Georges Sydney en 1952. La tombe de l’auteur porte en epitaphe la premiere phrase de Scaramouche : ” Il etait ne avec le don du rire et la certitude que le monde etait fou “.

  • La revue de presse Alain Nicolas – L’Humanite du 17 juillet 2008

En quelques generations, l’image a impose sa marque au point de creer des souvenirs de lecture fantomes dont le fameux duel est le plus bel exemple. Ce sentiment de manque etrange ne diminue en rien les merites du roman de Rafael Sabatini, recemment retraduit et reedite. Sa lecture revele des aspects nouveaux de cette intrigue et nous entraine a mediter sur l’alchimie qui transmue des jours et des nuits de reverie en cent vingt minutes d’exaltation haletante.

  • La revue de presse Christian Authier – Le Figaro du 6 juin 2008

Dans Scaramouche, Rafael Sabatini (1875-1950), qui porte un nom italien mais a ecrit son roman en anglais, mele action et sentiments dans la plus belle tradition du roman d’aventures historiques. On apercoit Le Chapelier, l’abbe Sieyes, Desmoulins, Danton ou un certain Robespierre, ultraroyaliste que les privilegies et les orleanistes utilisent tour a tour a leurs propres fins et dont les mieux informes predisent qu’il n’arrivera a rien… Les epees tintent, les mots claquent, le panache croise le fer avec la felonie. Les romans de Rafael Sabatini avaient fait le bonheur de Hollywood. Ils font aussi celui des lecteurs. Que demande le peuple ?