Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Se voir tel qu’on est

Auteur : Dalai-lama 14 | Jeffrey Hopkins

Traducteur : Alain Wang

Date de saisie : 15/09/2007

Genre : Religion, Spiritualite

Editeur : Plon, Paris, France

Collection : Religions et sagesse

Prix : 18.50 / 121.35 F

ISBN : 978-2-259-20502-3

GENCOD : 9782259205023

Sorti le : 06/09/2007

  • Les presentations des editeurs : 03/01/2008

Se voir tel qu’on est

La connaissance du moi est indispensable pour voir les autres tels qu’ils sont, en toute clairvoyance. Telle est la cle du bonheur selon le Dalai Lama. Celui-ci passe par l’exploration de notre interiorite, par la remise en question de ce qui nous est impose comme verite. Il convient de fuir l’ignorance pour effleurer et toucher la realite telle qu’elle est.
Pour le Dalai Lama, amour et travail sur soi sont les deux ailes d’un meme oiseau. Chaque etre humain est dote de la faculte d’etre heureux, a condition d’aller au-dela du vernis des apparences.

Se voir tel qu’on est propose, selon la pure tradition bouddhiste, des exercices visant a distinguer l’image que nous avons de nous-meme, de notre vraie nature. C’est ainsi que nous nous debarrassons des sentiments nuisibles qui affaiblissent inutilement notre spiritualite.

  • Les courts extraits de livres : 03/01/2008

Extrait de l’introduction :

Mon point de vue

Chaque matin, au reveil, les actualites diffusees par la radio, la television ou la presse ecrite nous confrontent aux histoires de violence, de guerre et de catastrophes. Dans le monde moderne, notre precieuse vie est sans defense : je ne me souviens pas d’une seule journee sans information relatant un crime. Face a l’afflux quotidien de nouvelles catastrophiques, entrainant peur et stress emotionnel, chaque etre compatissant et sensible doit reflechir sur les progres de l’humanite a notre epoque.
Ironie de l’Histoire, les plus graves problemes emanent des societes industrielles les plus avancees ou un degre sans precedent de scolarisation encourage la montee de l’insatisfaction et de l’impatience. Le progres collectif est indeniable dans de nombreux domaines, les sciences et les techniques en particulier. Mais le progres des connaissances, pour une raison ou une autre, est insuffisant. Les problemes originels de l’humanite perdurent. Nous avons echoue en ce qui concerne la paix, et dans notre lutte pour faire reculer la souffrance.
Cet etat des lieux nous pousse a conclure que la direction choisie dans la gestion des affaires du monde est dommageable. Sans une remise en cause immediate, les consequences pour l’humanite seront terribles. La science et la technologie ont largement contribue a l’essor de l’humanite, allant de l’amelioration du confort et du bien-etre a une approche plus subtile du monde dans lequel nous vivons. Neanmoins, si nous consacrons trop d’efforts a ces activites, nous negligeons d’autres aspects du savoir utiles au developpement d’un etre altruiste et honnete.
Les sciences et les technologies ne se substitueront jamais aux valeurs spirituelles ancestrales, ferments veritables du progres de la civilisation mondiale que nous connaissons aujourd’hui. Personne ne peut nier les acquis materiels de la vie moderne. Cependant, plus que jamais, nous sommes confrontes a la souffrance, la peur et l’anxiete. Il serait donc sense de rechercher un juste equilibre entre, d’un cote, les progres materiels et, de l’autre, le developpement spirituel. Pour incarner ce grand changement, nous devons reaffirmer nos valeurs fondamentales et les renforcer.