Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Semper Augustus

Auteur : Olivier Bleys

Date de saisie : 20/07/2007

Genre : Romans et nouvelles – francais

Editeur : Gallimard, Paris, France

Collection : Blanche

Prix : 19.50 / 127.91 F

ISBN : 978-2-07-077555-2

GENCOD : 9782070775552

Sorti le : 16/05/2007

  • Le choix des libraires : Choix de Olivier Augier de la librairie Arts & LIVRES a Le Plan de Grasse, France – 26/05/2007

Dans la Hollande des annees 1630, un marchand de tissus et pere de famille, decide de quitter ses enfants et son pays, pour chercher fortune en Amerique Les quatre enfants sont laisses a la garde de leur aine, Wilhem, et il leur assure avant son depart la protection d’un puissant notable de la ville : Paulus, negociant de fleurs redoute.
A cette epoque, la Hollande est prise d’une etrange folie : la passion des tulipes. La speculation autour de leurs bulbes peut, l’espace d’une vente aux encheres, faire ou defaire des empires ! Et c’est dans ce tourbillon que Paulus va peu a peu entrainer Wilhem et sa famille. Les quatre enfants vont decouvrir un monde cynique et implacable pour lequel ils n’etaient pas reellement prepares.
Un recit vivant, une atmosphere parfaitement rendue, une histoire passionnante… le tout servi par une ecriture soignee et agreable.
Tres bon roman.

  • La voix des auteurs : Olivier Bleys – 09/10/2007

Telecharger le MP3

Olivier Bleys – 09/10/2007

  • Les presentations des editeurs : 21/07/2007

Haarlem, annees 1630. Cornelis Van Deruick, un marchand de tissus veuf et sans le sou, decide de quitter la Hollande pour chercher fortune en Amerique. Il laisse ses quatre enfants a la garde de l’aine, Wilhem, et leur assure la protection de Paulus van Bereysten, haut personnage de la ville, negociant en fleurs puissant et redoute.
La Hollande est alors la proie d’une etrange folie : la passion des tulipes. Les varietes rares atteignent des prix extravagants et font l’objet de speculations intenses, au point d’inquieter les autorites. Des fortunes se font et se defont en quelques heures sur ce marche volatil ou un seul bulbe de Semper Augustus – une tulipe legendaire a l’eclat sans pareil – vaut autant qu’un palais. Livres a eux-memes, les enfants Deruick vont affronter un monde cynique et implacable…
Base sur un episode historique meconnu, la tulipomanie, ou certains economistes voient une prefiguration des bulles speculatives modernes, le roman d’Olivier Bleys restitue avec brio l’atmosphere fievreuse des Pays-Bas de l’age d’or. Ce recit d’une formidable vitalite est aussi un plaidoyer contre l’injustice sociale, l’asservissement des faibles par les nantis. Il se revele alors d’une troublante actualite.

  • La revue de presse Gilles Heure – Telerama du 18 juillet 2008

Mais le scenario est inspire de Max Weber, ce sociologue qui pointa la naissance du capitalisme moderne. Sous les sols en damier lustres poussent les passions des tulipiers, prets a tout pour la folie du bulbe, ancetre de nos bulles financieres qui propulsent les richesses et precipitent les faillites. Bible sur lutrin, convoitise qui gonfle les habits noirs, scenes a la derobee de femmes lisant dans les interieurs sombres, frenetiques ventes aux encheres dans les tavernes bruyantes… Olivier Bleys decrit magnifiquement un monde vacillant sous l’effet devastateur des cotes qui grimpent et s’effondrent. Les hommes, eux, n’ont le choix qu’entre scrupules et desillusions, les florins l’emportant souvent sur l’honneur.