Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Senteur d’éternité

Auteur : Paul Pujol

La Voix du Nord est née en avril 1941 d’un acte de refus : « On ne pactise pas avec le mal, on ne collabore pas avec l’ennemi » affirme le premier numéro.
Quelques hommes autour de Natalis Dumez, Jules Noutour puis, à partir du printemps 1944, Jules Houcke, vont porter le journal clandestin, devenu mouvement de Résistance, jusqu’au numéro 66 de la libération, le 5 septembre 1944. C’est le début d’une résistance dans le Nord et dans le Pas-de-Calais, le début d’une extraordinaire aventure de presse avec ses héros et ses histoires secrètes. Palpitant et émouvant.