Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Si dieu meurt je ne lui survivrai pas

Auteur : Rufus

si la vénalité est un vilain défaut, il est l’un des mieux partagés, avec peut-être, l’aveuglement, aussi.
charles tuparle, assureur de son état, entend bien exploiter au nom du premier travers les possibilités qu’offre le second. cynique, sans doute, mais aussi bien informé, il pense avoir découvert un domaine sur lequel les grands argentiers de l’assurance n’ont pas encore posé la patte : celui de la téléphonie mobile. voilà bien un mystère. ce que charles va découvrir est bien plus juteux, et considérablement plus effrayant, que ce à quoi il s’attendait en entament le journal de son enquête.
un jour après l’autre, chaque pas le rapproche des enfers. ah, au fait. et dieu dans tous ça ? ne quittez pas, un opérateur va vous répondre.