Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Si les poètes etaient moins bêtes

Auteur : Boris Vian, Serge Bloch

Vian aimait provoquer ! Pour le centenaire de sa naissance, voici qu’il provoque les poètes et se moque donc de lui-même… tout en nous donnant une grande leçon d’imagination. Boris Vian demande aux poètes d’arrêter d’écrire sur leurs petits malheurs et les invite à fabriquer en vrai un monde enfin merveilleux !
Ce texte fantasque nous embarque dans un univers où les poètes feraient le bonheur autour d’eux en inventant des mirliflûtes, des plumuches, des rara curules… Autant d’animaux loufoques tout droit sortis de l’imagination débordante d’un Boris Vian empreint de l’esprit d’enfance, impertinent et joueur.
Les enfants auront, à coup sûr, envie d’inventer à leur tour des scènes drolatiques, à l’image des illustrations que nous sert un Serge Bloch très inspiré.