Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Soudain Dans La Foret Profonde

Auteur : Amos Oz

Traducteur : Sylvie Cohen

Date de saisie : 07/09/2006

Genre :

Editeur : Gallimard

Collection : Du Monde Entier

Prix : 12.00 / 78.71 F

ISBN : 9782070776962

GENCOD : 9782070776962

Sorti le : 07/09/2006

Acheter Soudain Dans La Foret Profonde chez ces libraires independants en ligne :
L’Alinea (Martigues)Dialogues (Brest)Durance (Nantes)Maison du livre (Rodez)Mollat (Bordeaux)Ombres Blanches (Toulouse)Sauramps (Montpellier)Thuard (Le Mans)

  • Les presentations des editeurs : 31/12/2009

un village au bout du monde, triste et gris, encercle par des forets epaisses et sombres.
un village maudit : toutes les betes, tous les oiseaux et meme les poissons de la riviere l’ont deserte. depuis, ses habitants se barricadent chez eux des la nuit tombee, terrorises par la creature mysterieuse nommee nehi, et interdisent aux enfants de penetrer dans la foret. mais surtout, ils gardent le silence. personne ne veut se souvenir des animaux ni evoquer la vie d’avant. seule emanuela, l’institutrice du village, tente d’enseigner aux eleves a quoi ressemblaient ces animaux disparus.
deux enfants de sa classe, matti et maya, decident alors d’elucider le mystere et s’aventurent dans la foret en depit de l’interdit. soudain dans la foret profonde est un conte pour enfants et adultes. au carrefour de la tradition biblique, du folklore yiddish et du conte europeen, il nous offre une magnifique parabole sur la tolerance.

  • La revue de presse Eve de Castro – Le Figaro du 19 octobre 2006

Prenez votre temps, ecoutez mieux, souffle encore Amos Oz. Soudain dans la foret profonde n’est ni un roman, ni un essai, ni un recit. C’est un conte. Avec des metaphores naives et graves, avec du realisme brode de merveilleux a tres gros points, il vous chuchote les verites qui derangent, celles qui nourrissent vos hontes, vos angoisses et vos peines. Certes, il est question d’enfants frondeurs, de quete initiatique et d’un eden ou les pintades dorment entre les pattes des loups ; mais aussi d’intolerance, de cruaute, d’exil, de courage et d’espoir. Pour entendre ces voix-la, qui parlent tout doucement, il vous faut faire silence. Souvenez-vous d’un prince qui avait des cheveux d’or et qui aimait une rose. Comme le petit Nimi, il ne ressemblait pas aux autres enfants et il faisait rarement ce qu’on attendait de lui. Ce prince-la savait qu’on ne voit bien qu’avec le coeur et que l’essentiel est invisible pour les yeux. Mais sur la planete Terre, les gens qu’il rencontrait raisonnaient autrement.

  • La revue de presse Andre Clavel – Lire, septembre 2006

Avec ce conte qu’il situe dans un village lointain, Amos Oz signe une fable contre l’exclusion.

Construit comme un conte de Grimm, Soudain dans la foret profonde est une fable sur l’exil et l’exclusion, sur les vertus de l’innocence, sur les pouvoirs de la memoire et de la parole – en temps de detresse, elles seules sont capables de rallumer les feux des utopies disparues. Avec ce conseil aux enfants, de la part d’un vieux sage: Prenez garde de ne pas contracter la maladie du mepris et de la raillerie. Au contraire, tachez d’en proteger vos camarades. Parlez-leur. Parlez aussi aux insulteurs et aux agresseurs. Parlez et parlez encore, sans vous decourager.