Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Sur le dos du buffle

Auteur : Duy Anh Ta

Après la nouvelle qui l’a fait connaître, « Passer outre la Promesse », Ta Duy Anh élargit son étude sur le thème du « ressentiment » et l’approfondit dans son premier roman « Lao Khô ».
Lao Khô (littéralement, Le vieux Khô), de son vrai nom Ta Khô est un paysan pauvre, comme tant d’autres au Viêt-Nam, né dans le village de Dông. C’est quelqu’un qui va construire son propre malheur. Cet homme est le produit de la machine qu’il a contribué à créer et qui va l’anéantir.
Le roman « Lao Khô » est une enquête pour démasquer les coupables, les responsables, à la racine de la souffrance humaine. Enquête non pas sur « la mort » mais sur « les morts », car il y a différents types de morts. Enquête sur une grande promesse non tenue. On voit au contraire l’animosité entre classes se doubler de vengeances fatales entre familles. D’où cette haine tire-t-elle sa substance ? Y a-t-il une raison pour qu’elle se développe de génération en génération, chaque atrocité appelant son atroce punition, alors que dans le même temps l’humanité dépérit, à l’exception de quelques couples bénis des Cieux, animés par un autre sentiment et qui font renaître l’espoir ?