Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Tango chinois

Auteur : Hugo Horst

Au-dessus des seins, sur un corps de femme mûre à la peau ambrée, aux hanches et à la poitrine épaisses et même musculeuses, avec une toison pubienne d’un roux sombre et crépu. Schlomo fut davantage troublé par les figures pâlies des témoins que par cette nudité à la maturité automnale. Fumante au sortir du frigo, cette chair maniée, travaillée par la vie avait une opulence obscène qui ne pouvait laisser indifférent.
Le juge de Pieu-Rogart toussota ; son assistant restait figé, l’?il sur le plexus du cadavre. Le médecin légiste eut un tressaillement de colère.
Eh bien ! dit-il à l’adresse du préposé.
Ce dernier acheva d’ôter la bâche, ce qui provoqua un léger vacillement d’effroi chez les visiteurs.