Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Tante Gina

Couverture du livre Tante Gina

Auteur : Denis Labayle

Date de saisie : 01/04/2006

Genre : Romans et nouvelles – francais

Editeur : Julliard, Paris, France

Prix : 18.00 / 118.07 F

ISBN : 978-2-260-01694-6

GENCOD : 9782260016946

  • Les presentations des editeurs : 14/05/2006

Marc et son pere se retrouvent pour cinq jours apres des annees d’un violent silence. Cinq jours pour reparer deux vies…

La derniere et la seule fois que Marc a vu son pere, Pierre, depuis qu’il a quitte la maison familiale il y a trente ans, c’etait pour l’emmener aux urgences, lui faire poser un pace-maker. Une course contre la mort qui, l’espace d’une journee, a associe les deux hommes, medecins l’un et l’autre, sans les rapprocher.
Marc voue une haine tenace a son pere depuis l’enfance : la durete de ce brillant chirurgien trop souvent absent les ont livres coeur et ame, lui et son frere, a une mere tyrannique et perverse. Et Marc porte le poids coupable d’avoir ete le prefere, celui dont on s’est servi pour humilier son aine.
Mais, peut-etre parce que la vie de son pere ne tient plus qu’a un pace-maker, peut-etre parce que ses nuits d’insomnie sont encore hantees par l’obsession de son impuissance, peut-etre parce que l’amour de sa compagne le delivre de la solitude ou l’avaient enferme les non-dits, Marc decide de rompre trente ans de silence : il part pour cinq jours avec son pere a Sfax, ou celui-ci est ne.
La soeur de Pierre, Gina, les accueille chez elle. Vivante, chaleureuse, directe, elle traite son frere comme un egal. Pour Marc, c’est une premiere revelation : en presence de cette femme, la carapace de son pere, intouchable, sur de lui, intolerant, se fissure. Pour la premiere fois, quelqu’un, non seulement lui tient tete, mais le bouscule, sans craindre son irascibilite ni son orgueil. Pour la premiere fois aussi, Marc voit son pere s’emouvoir : avec tout l’attachement qu’elle ressent pour la Tunisie qu’elle n’a jamais quittee, Gina plonge son frere dans leur passe commun, leur pere, petit commercant italien immigre en Tunisie, une vie modeste… Sous la reussite professionnelle et sociale a laquelle il condamnait ses enfants, Pierre avait enterre ses origines. Pourquoi ? Quel secret a-t-il voulu faire disparaitre ?
Tandis que, sous les coups de boutoir malicieux de Gina, les affrontements entre le pere et le fils s’adoucissent, Marc va tenter de decouvrir le secret qui l’a coupe de son pere, et de lui-meme.

  • La revue de presse Josyane Savigneau – Le Monde du 31 mars 2006

Le troisieme roman de Denis Labayle, Tante Gina, est un recit… qui se fait… a l’ombre du pere. Un pere encore present, vieillissant, et qui a ete pour son fils un adversaire, puis un absent – un seul coup de telephone en vingt-cinq ans. Le pere, de droite, et le fils, de gauche, ont deguise leur rupture en desaccord politique, pour simplifier.

Le pere, Pierre Feracci, a passe son enfance a Sfax en Tunisie, ou ses parents, italiens, avaient emigre. Il est devenu un grand chirurgien francais et a tout fait pour effacer et oublier ses origines. Il accepte pourtant de retourner a Sfax, avec son fils, pour revoir sa soeur, Gina…

Comme dans son premier roman, Denis Labayle joue, avec sobriete, a la fois sur le theme des retrouvailles – entre le pere et le fils, le frere et la soeur, un homme et sa ville natale – et sur celui du secret. Un secret de famille, dont le pere lui-meme ne sait qu’une partie.

Au centre de tout cela, un tres beau personnage de femme, cette tante Gina…