Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Tels des astres eteints

Auteur : Leonora Miano

Date de saisie : 06/03/2008

Genre : Romans et nouvelles – francais

Editeur : Plon, Paris, France

Collection : Litterature francaise

Prix : 20.00 / 131.19 F

ISBN : 978-2-259-20628-0

GENCOD : 9782259206280

Sorti le : 03/01/2008

  • Les presentations des editeurs : 11/01/2008

Dans l’intra muros d’une grande ville d’Europe, vivent Amok, Shrapnel et Amandla.
Alors qu’Amok et Shrapnel sont nes en Afrique, Amandla a grandi dans un territoire d’outre-mer. Trois parcours differents, une meme couleur de peau, parfois embarrassante, lorsque l’Afrique, la Terre Mere, a des allures de continent dechu. Une couleur qui emprisonne et influence leur rapport au monde. Tandis qu’Amandla, l’icone rasta, s’enflamme pour une histoire glorieuse ou le peuple noir descend des pharaons d’Egypte, Amok, l’ecorche vif, etouffe sous cette couleur si lourde de sens.
Quant a Shrapnel, le prince des villes qui reve d’un peuple noir uni de l’Afrique aux Ameriques, il a du mal a savoir ou il en est depuis qu’il est tombe amoureux d’une blonde aux yeux bleus… Entre revolte, fierte et mal de vivre, est-il possible de surmonter une identite si envahissante pour se reveler a soi-meme ?

Nee a Douala, au Cameroun, Leonora Miano a impose sa voix originale avec ses deux premiers romans parus chez Pion, L’Interieur de la nuit (2005) et Contours du jour qui vient, prix Goncourt des Lyceens 2006. Apres avoir raconte l’Afrique, elle propose avec Tels des astres eteints, un roman qui nous plonge au coeur des problematiques de nos societes europeennes.

  • La revue de presse Francoise Dargent – Le Figaro du 6 mars 2008

Leonora Miano, le prix Goncourt 2006des lyceens s’interroge sur l’identite africaine a travers le parcours de trois jeunes Parisiens…
Leonora Miano ne pretend pas traiter des mouvements radicaux nes ces dernieres annees, elle prefere brosser le portrait de ceux qui s’y rallient. Ce faisant, elle pose une question essentielle : qu’est-ce qu’etre noir aujourd’hui ? Ses heros ne se sentent pas bien en Europe, ou ils travaillent et vivent. Ils revent et desirent le continent natal mais apprendront que leur place n’est pas la non plus.

  • La revue de presse Marianne Payot – L’Express du 3 janvier 2008

Le monde en noir et blanc des enfants de l’exil. Un recit vibrant de la Camerounaise Leonora Miano. C’est un gros roman, epais comme un baobab qui prendrait ses racines dans la terre des Lumieres. Diablement intelligent, percutant, destabilisant…
La romanciere n’epargne personne, mais comprend tout le monde, renvoyant dos a dos les radicalismes noir et blanc. Son credo ? La recreation. L’avenement d’un etre neuf qui aurait digere sa peine. Vivifiant !