Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Terreur

Auteur : Dan Simmons

Traducteur : Jean-Daniel Breque

Date de saisie : 26/12/2008

Genre : Science-fiction, Fantastique

Editeur : R. Laffont, Paris, France

Prix : 23.00 / 150.87 F

ISBN : 978-2-221-10743-0

GENCOD : 9782221107430

Sorti le : 18/09/2008

Acheter Terreur chez ces libraires independants en ligne :
L’Alinea (Martigues)Dialogues (Brest)Durance (Nantes)Maison du livre (Rodez)Mollat (Bordeaux)Ombres Blanches (Toulouse)Sauramps (Montpellier)Thuard (Le Mans)

  • Le choix des libraires : Choix de Olivier Augier de la librairie Arts & LIVRES a Le Plan de Grasse, France (visiter son site) – 18/09/2008

1848. Au coeur de l’archipel arctique canadien. Les deux navires et 129 hommes d’equipage de l’expedition Franklin sont pris au piege des tenebres glacees du grand nord.
Livres au froid intense, en proie a la faim et a la maladie, le valeureux capitaine Crozier et ses hommes doivent aussi faire face a une effroyable et mysterieuse chose des glaces qui les massacre les uns apres les autres. Chez les marins, le decouragement, l’epouvante et bientot, la revolte gronde…
On connaissait Dan Simmons en talentueux auteur de S.F. et romans policiers, on le decouvre ici excellent ecrivain humaniste. Ses personnages sont si reels qu’on tremble de froid et de faim avec eux, que leurs terreurs et leurs revoltes sont les notres. Et on ne peut s’empecher de croire a un heureux denouement – tout en craignant le pire.

Superbement ecrit, intelligent et passionnant : un extraordinaire roman d’aventure !

  • Les presentations des editeurs : 27/12/2008

Au milieu du XIXe siecle, deux navires de la Marine royale anglaise et leurs cent vingt-neuf hommes d’equipage, commandes par l’orgueilleux Sir John Franklin et son second, le capitaine Francis Crozier, s’engagent dans les eaux de l’Arctique afin de decouvrir le mythique passage du Nord-Ouest qui assurerait a l’Empire britannique une domination totale des mers. L’entreprise tourne toutefois au desastre quand l’Erebus et le Terror sont faits prisonniers des glaces, puis lorsque Sir John meurt dans des circonstances dramatiques. Crozier herite alors d’une expedition en peril, exposee en permanence aux morsures d’un froid extreme, a la faim et a la maladie. L’equipage est en outre assailli par une mysterieuse creature qui transforme la vie a bord en cauchemar. Quel est donc ce monstre polaire aux longues griffes acerees qui massacre l’un apres l’autre les marins de l’expedition ? Quel lien l’unit a Silence, jeune Inuit a la langue coupee recueillie par le capitaine Crozier, en qui l’equipage voit une sorciere ? Bientot une mutinerie eclate, poussant le capitaine a conduire ses hommes sur la terre ferme… sans savoir que ce qui les attend est pire encore…
L’histoire de l’expedition Franklin passionna autant qu’elle stupefia l’Angleterre victorienne. La mise au jour recente de plusieurs tombes, permettant de conclure a des actes de cannibalisme, n’a fait qu’ajouter au mystere et ne pouvait que stimuler l’imagination de Dan Simmons… Entre horreur et fantastique, Terreur mele avec virtuosite tous les genres, offre des scenes de chamanisme saisissantes et donne tour a tour la parole aux principaux acteurs de la tragedie en train de s’ecrire. Dan Simmons invite ainsi le lecteur a tourner, de plus en plus febrilement, les pages de ce sombre et grandiose recit.

Dan Simmons est l’auteur d’une vingtaine de romans publies dans pres de trente pays. Maitre inconteste de la science-fiction depuis la parution dans la collection Ailleurs et Demain des quatre romans du cycle des Cantos d’Hyperion et du diptyque Ilium/Olympos, il est egalement l’auteur de romans d’horreur et de romans fantastiques, tels que L’Echiquier du Mal (Denoel).

  • La revue de presse Hubert Prolongeau – Le Nouvel Observateur du 24 decembre 2008

Longtemps professeur de litterature, Simmons a toujours jete un pont entre la culture BD, la serie B et des references classiques pointues : Keats, auquel il a vole le titre d’Hyperion, mais aussi Chaucer, Robert Frost ou Mark Twain, fondateur a ses yeux de la litterature americaine. Avec Terreur, il se promene entre Melville et la Chose d’un autre monde, de Howard Hawks, entre Lost et les Aventures d’Arthur Gordon Pym, d’Edgar Poe. Meme s’il ne retrouve pas l’audace d’Ilium, tout le livre, parseme de descriptions hallucinantes de l’enfer blanc, a la fois terrifiant et poetique, est porte par un souffle qui en fait bien plus qu’un page turner accompli.