Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Theatre et societe

Auteur : Ginette Michaux

Date de saisie : 00/00/0000

Genre : Litterature Etudes et theories

Editeur : Lansman, Carnieres, Belgique

Collection : Chaire de poetique, n 4

Prix : 12.20 €

ISBN : 978-2-87282-515-8

GENCOD : 9782872825158

  • Les presentations des editeurs : 13/07/2006

Quatre auteurs dramatiques – Jacques De Decker, Jean-Pierre Dopagne, Claire Lejeune et Jean-Marie Piemme – devoilent les fondements de leur ecriture souvent liee a leur propre parcours, a leurs interrogations existentielles, mais aussi au hasard de rencontres avec des fortes personnalites theatrales qui leur ont ouvert des horizons insoupconnes.

Une crise personnelle, une reference formelle, un contexte circonstanciel… Je crois que ces facteurs concomitants peuvent situer la regle de trois de tout passage a l’acte artistique qui compte. Le probleme, c’est qu’il est rare que les artistes les communiquent…
Jacques De Decker

Debattre du theatre en termes d’opposition et d’exclusion me parait etre aux antipodes de cet art fait de diversites et de rapprochements… Mais la vie est ainsi faite : on est identifie, classe, catalogue, toujours.
Jean-Pierre Dopagne

Les mythes sont les seuls vehicules qui puissent ramener la pensee en amont du temps lineaire de l’Histoire, dans l’incondition de la conscienceMatricielle ou se noie l’imaginaire guerrier. C’est au niveau de la pensee mythique que peuvent s’operer les metissages culturels capables d’enrayer la fatalite des guerres de religions, de la guerre tout court.
Claire Lejeune

Aujourd’hui, la question de l’identite est explosive. A son seul enonce, se conjoignent l’individuel, le politique et le tragique. Personne ne vient de nulle part. Personne ne pousse sans racines. Mais a peine reconnait-on une identite pleine, bien proclamee, qu’elle affiche un visage monstrueux…

Ouverture passionnante sur un domaine par definition inaccessible a la critique, cette Chaire donne la parole aux ecrivains, qui peuvent seuls rendre compte des raisons complexes qui les ont conduits a la creation litteraire et au choix d’un genre particulier.
Ginette Michaux

  • Les courts extraits de livres : 13/07/2006

Extrait de la presentation de Jean-Marie Piemme par Marc Quaghebeur :

Cher Jean-Marie, j’ai longuement hesite. Je crois toutefois que, meme en cette circonstance academique, le vouvoiement ne saurait nous convenir. Nous nous connaissons depuis vingt-cinq ans. C’etait a Tournai, a l’occasion de la creation, a la Maison de la Culture que dirigeait Bernard Debroux, de Conversation en Wallonie de Jean Louvet, dans l’extraordinaire mise en scene de Marc Liebens – avec Janine Patrick et Guy Pion – qui fut un des moments-cles de notre theatre. Nous nous sommes trouves par ailleurs ensemble, il y a deux ans et demi, dans des circonstances intimes particulierement douloureuses : l’enterrement de Michele Fabien a Saint-Pierre-La-Vieille.

Te recevoir ce soir, c’est bien sur accueillir l’auteur dramatique que tu es devenu ; croiser en public un compagnon de route ; mais aussi presenter un morceau d’histoire : l’histoire des trente dernieres annees du theatre en Belgique francophone… Pour le meilleur et pour le pire.

Car si le profil du champ theatral francophone s’est modifie a de nombreux egards en Belgique ; si deux prix de la Communaute francaise de Belgique ont couronne tes textes ; si Emile Lansman a pu devenir un editeur exclusivement centre sur le theatre, il reste qu’une bonne part de ce pour quoi nous nous sommes battus n’est pas advenue ou a pris des formes qui, parfois, ne manquent pas de nous inquieter.