Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Tohu-bohu

Auteur : Jean-Bernard Pouy | Marc Villard

Date de saisie : 17/01/2008

Genre : Policiers

Editeur : Rivages, Paris, France

Collection : Rivages-Noir, n 673

Prix : 7.50 / 49.20 F

ISBN : 978-2-7436-1757-8

GENCOD : 9782743617578

Sorti le : 03/01/2008

  • Le choix des libraires : Choix de Christophe Dupuis de la librairie ENTRE-DEUX-NOIRS a LANGON, France – 17/01/2008

Ce qu’il y a de bien lorsqu’on est talentueux, c’est qu’on peut faire ce qu’on veut et Jean-Bernard Pouy et Marc Villard s’en donnent a coeur joie. Apres l’excellent “Ping-pong” (chez le meme editeur), les deux comperes recidivent avec “Tohu-bohu”. La nouvelle peut etre l’art de l’ecriture sous contrainte et Pouy et Villard, non content d’y exceller, s’en donnent de nouvelles (contraintes). Le principe : chaque auteur ecrit six nouvelles de son cote et ensuite, chacun “sample” la nouvelle de l’autre. Au final, 24 textes et, ce qui est fort – mais on en doutait pas – c’est que le resultat est explosif. Ils s’approprient leurs registres respectifs d’ecriture, Pouy entraine Villard, qui en fait de meme, et c’est du bonheur. Alors n’hesitez pas, foncez dessus, mais pour la lecture, ne faites pas comme dans un dans un recueil “classique” ou on peut piocher les nouvelles dans le desordre, non la, admirez le premier texte et prenez le second, pour voir de quoi il en retourne et continuez a derouler le tout dans l’ordre…

  • Les presentations des editeurs : 17/01/2008

Apres ping-pong, les deux duettistes du noir se sont lance un nouveau defi : s’intercaler dans le texte de l’autre, le poursuivre, le cannibaliser, le detourner, le colorer, bref, creer un beau meli-melo, remue-menage, ramdam stylistique, pour le plus grand plaisir du lecteur. Nul ne sera donc surpris de trouver dans cette malle aux tresors des chiens, des chats et des renards, mais aussi des tueurs en serie et des bonnes soeurs, des adolescentes nudistes et… miles davis.

Tohu-Bohu est un terrain de jeu pour deux auteurs a l’imagination fertile qui, dans une veine toujours noire et grincante, nous offrent un eventail de personnages et de situations tragiques, violents, ironiques, burlesques ou poetiques, a l’image de notre monde en perpetuel mouvement.