Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Traité de la division des royaumes ; introduction à une histoire universelle

Auteur : Jean De Saint-Victor

Dans les premières années du XIVe siècle, Jean de Saint-Victor entreprend la rédaction d’une chronique qu’il fait précéder d’une courte description des régions et des royaumes. Conduit à réviser ce travail et à lui donner l’envergure d’une histoire universelle depuis la création, désormais intitulée Memoriale historiarum, il développe l’introduction initiale en un véritable traité, fruit d’une réflexion longuement mûrie au contact des sources sollicitées pour l’élaboration de son premier texte. Il y expose, à l’aide de tous les exemples historiques qu’il a pu rassembler, ce qui lui apparaît comme l’une des lois fondamentales de l’histoire, la divisio regnorum : tels des organismes naturels, les royaumes, mais aussi les empires, naissent, vivent et meurent. Ainsi fait-il place à la pensée aristotélicienne dans une lecture traditionnellement augustinienne de l’histoire.