Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Traversée d’océans ; travessia de oceanos (édition bilingue français/portugais)

Auteur : Max Alhau

Les poètes ne seraient-ils pas les géographes de l’intime ? Ceux qui, traversant un pays, fût-il petit, l’appréhendent du regard, en disent la réalité qui n’appartient qu’à eux ? Si vous ne connaissez pas la Bretagne, même si elle vous est familière, lisez ce qu’écrivent ces quinze poètes, observateurs de terres si différentes les unes des autres, voyagez en leur compagnie sans carte et, lentement, vous devinerez par le biais des mots, par celui de l’imagination, les paysages qui se dessinent et apparaissent au gré des poèmes. Car ce qu’ont en commun ces poètes, tous Bretons bien entendu, c’est une parfaite connaissance de cette région, une terre à poèmes comme on l’a souvent mentionné, avec la volonté d’en célébrer la singularité, de rappeler leur attachement à leur petite patrie. Aussi, chacune des voix de ce choeur est singulière, chacune appréhende à sa manière tel ou tel aspect d’une Bretagne que ces poètes habitent, parcourent et célèbrent. Univers marin et terrestre, tel est donc ce pays et ces deux aspects n’échappent pas aux regards des poètes sensibles à tout mouvement, à toute variation de couleur d’où qu’elle émane.