Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Treize lunes

Auteur : Charles Frazier

Traducteur : Bernard Cohen

Date de saisie : 07/05/2008

Genre : Romans et nouvelles – etranger

Editeur : Ed. de l’Olivier, Paris, France

Collection : Litterature etrangere

Prix : 23.00 €

ISBN : 978-2-87929-580-0

GENCOD : 9782879295800

Sorti le : 07/05/2008

  • Le choix des libraires : Choix de Claire Strohm et Robert Roth de la librairie AU MOULIN DES LETTRES a EPINAL, France (visiter son site) – 28/06/2008

Ce formidable recit raconte a la premiere personne l’histoire d’un jeune americain, Will Cooper, qui, rejete par sa famille, luttant pour sa survie dans les montagnes du sud-est des Etats-Unis, est finalement adopte par un Indien Cherokee et la communaute dont il est le chef.
Face aux deportations forcees vers l’Ouest, dont sont victimes les Indiens a l’est du Mississipi, Will Cooper, devenu avocat puis senateur, organise la resistance des siens, parvenant non seulement a les maintenir sur leurs terres, mais encore a fonder une communaute prospere sur un territoire agrandi. Mais la Guerre de Secession et ses consequences politiques autant qu’economiques, va rompre ce fragile equilibre.

  • Le choix des libraires : Choix de Celine Fillot de la librairie CULTURA a SAINTE-GENEVIEVE-DES-BOIS, France (visiter son site) – 23/05/2008

“Le second livre de Charles Frazier est une epopee digne de Jack London ou de James Fenimore Cooper”.
Un peu pretentieux non ?
Eh bien non, c’est meme mieux…
Un recit envoutant, qui nous embarque dans un voyage a travers cette Amerique Cherokee, berce par une histoire d’amour bien sur, mais aussi a travers des guerres.
C’est Will Cooper orphelin, vendu par son oncle et sa tante, qui nous entraine dans sa bataille, sa vie.
C’est fascinant.

  • Les presentations des editeurs : 19/05/2008

A douze ans, Will Cooper est vendu par son oncle et sa tante. Le jeune orphelin doit rejoindre un comptoir commercial situe dans le pays cherokee. Sur sa route, il croise Bear, un chef indien, qui fait de lui son fils spirituel. Il s’integre au clan, decouvre la Nature, ses lois, sa force. Il trouve aussi l’amour sous les traits de Claire Featherstone : leur relation passionnee le marquera a jamais. Devenu l’un des leurs, le chef blanc s’engage dans la defense des Indiens. D’abord avocat, luttant contre leur transfert vers l’ouest, puis colonel guidant ses troupes pendant la guerre de Secession, il rejoindra finalement le Senat, en tant que representant des Cherokees.
Treize lunes est le recit d’une destinee hors du commun qui se confond avec la grande Histoire. Will Cooper, heros et narrateur, retrace le voyage de l’Amerique vers le XXe siecle. Roman d’amour, recit d’aventures, le second livre de Charles Frazier -apres Retour a Cold Mountain – est une epopee digne de Jack London ou de James Fenimore Cooper.

Charles Frazier est ne a Asheville (Caroline du Nord) en 1950. Apres des etudes de litterature, il devient professeur a l’universite. Son premier roman, Retour a Cold Mountain, rencontre un succes phenomenal et recoit le National Book Award a sa parution en 1997. Adapte au cinema par Anthony Minghella en 2004, le roman a ete traduit dans plus de dix-huit pays.
Charles Frazier vit toujours en Caroline du Nord, a Raleigh, ou il se consacre a ses deux passions : l’elevage des chevaux et l’ecriture.

  • La revue de presse Andre Clavel – L’Express du 7 mai 2008

Charles Frazier se fait l’avocat d’une cause perdue, celle des Indiens. Ses Treize Lunes vibrent avec l’ardeur d’un requiem…
Nouveau miracle : le Frazier ardent brule toujours autant. Dans les reflets amers de ses Treize Lunes, c’est encore une Amerique en feu qui se profile : celle qui extermina ses Indiens dans une danse du scalp ou furent decapitees les esperances et l’identite de tout un peuple. Roman historique ? Non, mais roman ou l’Histoire d’un continent cherche a expier ses infamies, sur les decombres d’un massacre aux allures de genocide…
Oui, Frazier est un conteur incomparable. Un musicien des causes perdues. Un envouteur qui, par son lyrisme et sa formidable compassion, est parvenu a reenchanter une epoque cruellement desenchantee.