Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Un ange de bonte

Auteur : Ippolito Nievo

Preface : Yves Branca

Traducteur : Yves Branca

Date de saisie : 04/06/2008

Genre : Romans et nouvelles – etranger

Editeur : Zoe, Carouge, Suisse

Collection : Les classiques du monde

Prix : 23.50 / 154.15 F

ISBN : 978-2-88182-606-1

GENCOD : 9782881826061

Sorti le : 27/03/2008

  • Les presentations des editeurs : 05/06/2008

Venise la Serenissime, Venise la luxueuse, la decadente, la joyeuse ou la conspiratrice !
Tandis qu’un complot politique risque de faire sombrer la Republique, que les fetes battent leur plein, que les couvents s’agitent, que des pots de fleurs tombent mysterieusement des balcons, que le soir venu, a l’heure ou se volent les baisers, les rumeurs les plus folles s’echappent des gondoles et glissent au fil de l’eau pour se repandre dans la ville, la vertu d’une jeune fille, Morosina, va dejouer des conspirations et ramener dans le droit chemin le grand Inquisiteur, Formiani.
Dans ce roman historique et moral, Ippolito Nievo met en scene la decadence de Venise, entre 1749 et 1768, minee dans son fondement, dechiree par une opposition souterraine entre la cite et ses possessions de terre ferme, et qui tombera finalement sous le coup fatal que lui portera Napoleon.

Ippolito Nievo (1831-1861) est un des trois grands ecrivains du Risorgimento italien. Son premier roman, Un ange de bonte, parait en 1856. En 1859, il s’engage aupres de Garibaldi dans la seconde guerre d’independance italienne. Son grand chef-d’oeuvre, les Confessions d’un italien (Fayard 2006), ne paraitra qu’apres sa mort en 1867.

  • La revue de presse Andre Clavel – Lire, juin 2008

Le premier roman d’Ippolito Nievo, contemporain de Leopardi : un monument a decouvrir d’urgence…
Quant a son oeuvre, si breve soit-elle, elle est l’une des plus importantes des lettres italiennes du XIXe siecle, avec celles de Leopardi et de Manzoni…
Lu et relu en Italie, copieusement commente dans les amphitheatres, Un ange de bonte est un monument que l’on decouvre grace aux editions Zoe qui, dans leur collection Classiques du monde, ont deja publie six livres majeurs venus de Grece, de Roumanie et d’Espagne.