Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Un corps dérisoire t.1 ; l’Empan

Auteur : Georges-Arthur Goldschmidt

L’allemand-Français, juif-chrétien, héros lamentable de cette histoire, pervers léger, cervelle enfiévrée et ridicule, vit au frais de la princesse dans un orphelinat de banlieue.
A vingt ans passés, ” vierge mais non pas chaste, Jean-Jacques Rousseau à la manque, il ne rêve que d’être corrigé au fouet et d’accéder aux gloires archéologiques ou universitaires. Ce mélange de prétention et de naïveté, de vie et d’ingénuité le voue à toutes sortes d’aventures plus risibles et cocasses les unes que les autres. Bien malgré lui, le personnage adolescent de ce roman est l’incarnation de la contestation : il est à ce point dérisoire qu’il dégrade et compromet tout ce qui l’entoure.
On éprouve en présence de cet indiscret encombrant une gêne profonde : il est l’inavouable, la honte secrète brandie à tous les vents et on sort de là avec l’envie de le prendre à bras-le-corps et de faire passer un mauvais quart d’heure à ce Don Quichotte à l’âme courte.